Trulicity® (dulaglutide)

L'ensemble des documents de référence pour Trulicity (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Trulicity® (dulaglutide): prise en charge à l'hopital

L'utilisation de dulaglutide chez les patients hospitalisés n'a pas été étudiée.

Utilisation en milieu hospitalier

Il n’existe aucune étude ni aucun cas rapporté publiés portant sur l'utilisation de dulaglutide chez les patients hospitalisés ou chez les patients subissant une intervention chirurgicale de routine.

Indication

Trulicity est indiqué chez les adultes pour le traitement du diabète de type 2 insuffisamment contrôlé en complément d’un régime alimentaire et d’une activité physique :

  • en monothérapie, quand l’utilisation de la metformine est considérée comme inappropriée en raison d'une intolérance ou de contre-indications

  • en association avec d'autres médicaments destinés au traitement du diabète.1

Dosage

La dose hebdomadaire de dulaglutide peut être administrée à toute heure de la journée, au moment ou en dehors des repas.1

Les concentrations plasmatiques à l'état d'équilibre ont été atteintes 2 à 4 semaines après l'administration hebdomadaire de dulaglutide (1,5 mg).1

Pharmacodynamique

Le dulaglutide améliore le contrôle glycémique grâce à son effet maintenu sur la glycémie à jeun et sur les glycémies pré- et post-prandiale chez les patients atteints de diabète de type 2 et ce, dès la première administration du médicament ; l'effet est maintenu entre deux injections hebdomadaires. 1

Interactions médicamenteuses

Le dulaglutide retarde la vidange gastrique et peut avoir une influence sur la vitesse d'absorption des médicaments administrés de façon concomitante par voie orale. Dans les études cliniques de pharmacologie décrites ci-dessous, le dulaglutide n’a pas altéré l’absorption des médicaments testés administrés par voie orale de manière cliniquement significative. Cependant, chez les patients traités avec des médicaments administrés par voie orale nécessitant une absorption gastro-intestinale rapide ou avec des formulations à libération prolongée, la possibilité d’une modification de l’exposition au médicament doit être envisagée.1

Precautions d'emploi

Le dulaglutide ne doit pas être utilisé chez les patients atteints de DT1 ou pour le traitement d’une ACD. Le dulaglutide ne peut pas se substituer à l’insuline. Des cas d'ACD ont été rapportés chez des patients insulinodépendants après une interruption rapide de la prise d’insuline ou une réduction rapide de la dose d’insuline.1

Des cas de déshydratation, entraînant parfois une insuffisance rénale aiguë ou une aggravation de l’insuffisance rénale, ont été rapportés chez des patients traités par dulaglutide, particulièrement lors de l’initiation du traitement. Parmi les cas d’effets indésirables rénaux rapportés, beaucoup sont survenus chez des patients ayant présenté des nausées, des vomissements, des diarrhées, ou une déshydratation. Les patients traités par dulaglutide doivent être avertis du risque potentiel de déshydratation, en particulier lié aux effets indésirables gastro-intestinaux, et doivent prendre des précautions pour éviter une perte hydrique.1

Le dulaglutide n'a pas été étudié chez les patients atteints de maladie GI sévère, notamment de gastroparésie sévère, et n'est donc pas recommandé chez ces patients.1

Les patients traités par dulaglutide en association avec un sulfamide hypoglycémiant ou de l'insuline peuvent présenter un risque accru d'hypoglycémie. Le risque d'hypoglycémie peut être limité en réduisant la dose de sulfamide hypoglycémiant ou d'insuline.1

L'utilisation d' ARs du GLP-1 a été associée à un risque de survenue de pancréatite aiguë. Dans les essais cliniques, des cas de pancréatite aiguë ont été rapportés sous dulaglutide.1

Les patients doivent être informés des symptômes caractéristiques de la pancréatite aiguë. En cas de suspicion de pancréatite, le traitement par dulaglutide doit être interrompu. Si la pancréatite est confirmée, le traitement par dulaglutide ne doit pas être réinitié. En l'absence d'autres signes et symptômes de pancréatite aiguë, des élévations des enzymes pancréatiques seules ne sont pas prédictives d'une pancréatite aiguë.1

Références

1. Trulicity [résumé des caractéristiques du produit]. Eli Lilly Nederland B.V., The Netherlands.

Glossaire

ACD = acidocétose diabétique

AR GLP-1  = agoniste du récepteur du Glucagon-like peptide-1

GI = gastro-intestinal

DT1 = diabète de type 1

DT2 =diabète de type 2

revue le : 2018 M10 12

Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Ask us a question Conversation en ligne Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact