Trulicity® (dulaglutide)

L'ensemble des documents de référence pour Trulicity (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Trulicity® (dulaglutide) : Evénements cardiovasculaires dans AWARD-11

Du fait du design de l’étude avec augmentation progressive des doses de dulaglutide, les évènements CV ont pu se produire avant l’atteinte de la dose finale de dulaglutide.

Informations détaillées

L’essai AWARD-11 était une étude de phase 3, randomisée, en double aveugle, contrôlée versus comparateur actif et en groupes parallèles, qui a évalué l’efficacité et la sécurité du dulaglutide 3 mg et 4,5 mg par rapport au dulaglutide 1,5 mg en association à la metformine chez des patients ayant un DT2 insuffisamment contrôlé.1,2

L’étude comprenait une période d’escalade de dose de 12 semaines, au cours de laquelle le traitement a été instauré chez tous les patients à la dose de 0,75 mg de dulaglutide pendant 4 semaines. La dose était augmentée jusqu’au niveau de dose suivant, 1,5 mg, 3,0 mg ou 4,5 mg, toutes les 4 semaines jusqu’à ce que la dose finale randomisée ait été atteinte.1,2

Dans l’essai AWARD-11, 1842 patients ont été randomisés selon un rapport de 1/1/1 dans l'un des trois groupes suivants  :

  • dulaglutide 1,5 mg une fois par semaine (n = 612)

  • dulaglutide 3,0 mg une fois par semaine (n = 616)

  • dulaglutide 4,5 mg une fois par semaine (n = 614).

Les trois groupes de traitement ont également été traités de manière concomitante par metformine.1-3

Les décès et les EI CV non fatals dans l’étude AWARD-11 ont fait l’objet d’une adjudication par un comité composé de médecins extérieurs à Lilly et spécialisés en cardiologie.3

Les EI CV non fatals adjudiqués incluaient les suivants :

  • l’IM

  • l’hospitalisation pour angor instable

  • l’hospitalisation pour insuffisance cardiaque

  • les interventions coronariennes telles que le pontage aortocoronarien ou l’ICP

  • les événements cérébrovasculaires, notamment les accidents cérébrovasculaires tels que les accidents vasculaires cérébraux et les AIT.3

Dans la mesure où il s’agissait d’une étude avec augmentation progressive de la dose, la date de début des événements CV aurait pu être antérieure au moment où le patient soit mis à sa dose finale assignée de dulaglutide. Le nombre d’événements CV confirmés par adjudication jusqu’à la fin de la période de suivi de sécurité est résumé par groupe de traitement et par dose de dulaglutide au moment de l’événement dans le Tableau 1 et la Figure 1.3

Tableau 1. Résumé des patients ayant présenté des événements cardiovasculaires confirmés par le CEC pendant la période de suivi de sécurité3

Événement

DULA 1,5 mg
(n
 = 612)
n (%)

DULA 3,0 mg
(n
 = 616)
n (%)

DULA 4,5 mg
(n
 = 614)
n (%)

Total
(n
 = 1 842)
n (%)

Patients ayant présenté ≥ 1 événement CV confirmé par le CECa

2 (0,3)

8 (1,3)

5 (0,8)

15 (0,8)

Décès d’origine cardiovasculaire

1 (0,2)

2 (0,3)

1 (0,2)

4 (0,2)

Mort subite d’origine cardiaque

0 (0)

1 (0,2)

1 (0,2)

2 (0,1)

Infarctus aigu du myocarde

1 (0,2)

0 (0)

0 (0)

1 (0,1)

Accident vasculaire cérébral

0 (0)

1 (0,2)

0 (0)

1 (0,1)

Événements de type syndrome coronarien aigu

1 (0,2)

3 (0,5)

1 (0,2)

5 (0,3)

IM

1 (0,2)

2 (0,3)

1 (0,2)

4 (0,2)

Hospitalisation pour angor instable

0 (0)

1 (0,2)

0 (0)

1 (0,1)

Revascularisation coronarienneb

1 (0,2)

4 (0,6)

1 (0,2)

6 (0,3)

Hospitalisation pour insuffisance cardiaque

0 (0)

0 (0)

1 (0,2)

1 (0,1)

Événements cérébrovasculaires

0 (0)

3 (0,5)

2 (0,3)

5 (0,3)

Accident vasculaire cérébral ischémique

0 (0)

2 (0,3)

2 (0,3)

4 (0,2)

Accident ischémique transitoire

0 (0)

1 (0,2)

0 (0)

1 (0,1)

Abréviations : CEC = comité d’évaluation clinique ; CV = cardiovasculaire ; DULA = dulaglutide ; IM = infarctus du myocarde ; N = nombre de patients randomisés et traités ; n = nombre de patients ayant présenté un événement.

a Les patients peuvent figurer dans plus de 1 catégorie.

b Tous les patients sauf un (dans le groupe 3,0 mg) ayant subi une revascularisation coronarienne confirmée par le CEC sont également inclus parmi les patients ayant présenté des événements de type syndrome coronarien aigu confirmés par le CEC. 

Figure 1. Résumé des événements CV confirmés par le CEC par groupe de traitement et dose de dulaglutide au moment de l’événement3

Abréviations : CEC = comité d’évaluation clinique ; CV = cardiovasculaire ; Dula = dulaglutide ; N = nombre de patients randomisés et traités. 

Jusqu’à la fin de l’étude, l’incidence globale d’événements CV majeurs ayant fait l’objet d’une adjudication positive était faible (0,1 à 0,3 %) dans chacune des catégories d’événements CV, qui incluaient les suivantes :

  • le décès d’origine CV

  • le syndrome coronarien aigu

  • les événements cérébrovasculaires

  • l’hospitalisation pour des événements de type insuffisance cardiaque

  • la revascularisation coronarienne.3

Bien que les 5 patients ayant présenté des événements cérébrovasculaires confirmés par adjudication aient été affectés au groupe 3,0 mg ou 4,5 mg, deux de ces événements sont survenus alors que les patients prenaient une dose plus faible, si bien qu’il n’y avait pas de lien entre la survenue des événements cérébrovasculaires confirmés par adjudication et la dose effectivement prise au moment de l’événement. En outre, 3 des 5 patients qui ont eu un événement cérébrovasculaire confirmé par adjudication présentaient des pathologies préexistantes qui entraînaient un risque élevé de présenter un événement, notamment une sténose carotidienne préexistante et une maladie CV athéroscléreuse périphérique ou coronarienne établie.3

Pour la plupart des catégories individuelles des événements, , peu d’événements ont été confirmés dans chaque groupe de dose, sans évidence d’une augmentation de l’incidence des événements en fonction de la dose.3

Références

1. Frias JP, Nevárez Ruiz L, Li YG, et al. Efficacy and safety of higher dulaglutide doses (3.0 mg and 4.5 mg) when added to metformin in patients with type 2 diabetes: a phase 3, randomized, double-blind, parallel arm study (AWARD-11). J Endocr Soc. 2020;4(suppl 1):A1036. Endocrine Society abstract OR26-08. https://doi.org/10.1210/jendso/bvaa046.2057

2. Frias JP, Bonora E, Ruiz LN, et al. Efficacy and safety of dulaglutide 3.0 mg and 4.5 mg vs dulaglutide 1.5 mg in metformin-treated patients with type 2 diabetes in a randomized controlled trial (AWARD-11). Diabetes Care. Published online January 4, 2021. https://doi.org/10.2337/dc20-1473

3. Données internes. Eli Lilly and Company et/ou l’une de ses filiales.

Glossaire

AIT = accident ischémique transitoire

AWARD = Assessment of Weekly AdministRation of LY2189265 in Diabetes

AWARD = évaluation de l’administration hebdomadaire de LY2189265 dans le diabète (Assessment of Weekly AdministRation of LY2189265 in Diabetes)

CV = cardiovasculaire

DT2 = diabète de type 2

EI = événement indésirable

ICP = intervention coronarienne percutanée

IM = infarctus du myocarde

Lilly = Eli Lilly and Company

revue le : 2020 M11 05


Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Conversation en ligne Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact