Taltz® (ixékizumab)

L'ensemble des documents de référence pour Taltz (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Taltz® (ixekizumab): Information sur l'infection par coronavirus chez les patients traités par ixékizumab

Le traitement par ixékizumab est associé à une augmentation du taux d'infections, les patients traités peuvent être à risque accru d'infections incluant par coronavirus. Veuillez vous référer au RCP pour les précautions d'emploi et contre-indications.

Information du RCP concernant les risques d'infections

Contre-indication

Ixékizumab est contre-indiqué en cas d'infections actives cliniquement graves (par exemple une tuberculose active).1

Mises en garde et précautions d'emploi

Le traitement par ixékizumab est associé à une augmentation du taux d'infections telles que les infections des voies respiratoires supérieures, les candidoses buccales, les conjonctivites et les infections fongiques à dermatophytes.

Ixékizumab doit être administré avec précaution aux patients atteints d'une infection chronique cliniquement significative. En cas d'apparition d'une telle infection, il convient de mettre en place une surveillance étroite et d'arrêter le traitement par ixékizumab si le patient ne répond pas à un traitement standard ou si l'infection s'aggrave. Le traitement par ixékizumab ne devrait pas être repris tant que l'infection n’est pas guérie.1

Informations complémentaires concernant une infection par coronavirus

Les informations spécifiques concernant les risques d'infection par coronavirus chez les patients traités par ixékizumab ne sont pas disponibles. 

Lilly n'a pas étudié l'utilisation d'ixékizumab chez des patients infectés par COVID-19, ni chez des patients à risques d'être infecté par COVID-19.

COVID-19 est une infection respiratoire active, qui est typiquement modéré mais peut aussi entrainer un syndrome de détresse respiratoire aigu qui peut être létal. L'ixékizumab ne doit pas être utilisé au cours de la phase active d'une infection par COVID-19 et peut être repris après consultation médicale et une fois que l'infection est guérie.2

La décision concernant le traitement reste à la discrétion du médecin prescripteur. 

Informations complémentaires concernant les risques d'infection

Les infections figurent parmi les effets indésirables connus d'ixékizumab:1

  • Très fréquent:

    • Infection des voies respiratoires supérieures (incluant la rhinopharyngite)

  • Fréquent:

    • Infection fongique à dermatophytes

    • Herpès simplex (mucocutané) (incluant les événements définis par les termes préférentiels d’Herpès labial, d’Herpès simplex, d’Herpès génital, de dermatite herpétiforme et d’Herpès simplex génital)

  • Peu fréquent:

    • grippe*

    • rhinite

    • candidose buccale (incluant les événements définis par les termes préférentiels de candidose buccale et d'infection fongique buccale)

    • conjonctivite*

    • cellulite (incluant la cellulite à staphylocoques et celle de l'oreille externe, ainsi que l'érysipèle)

*Chez les patients traités par ixékizumab dans les études cliniques sur le psoriasis en plaques et le rhumatisme psoriasique, les effets indésirables étaient similaires, à l’exception des effets indésirables grippe et conjonctivite, qui étaient fréquents chez les patients atteints de rhumatisme psoriasique.

Pendant la période contrôlée versus placebo des études cliniques de phase III dans le psoriasis en plaques, des infections ont été rapportées chez 27,2 % des patients traités par ixékizumab pendant une durée allant jusqu'à 12 semaines, contre 22,9 % des patients traités par placebo. 1

La majorité des infections était non grave et d'intensité légère à modérée, la plupart n’ont pas nécessité un arrêt de traitement. Des infections graves sont survenues chez 13 patients (0,6 %) traités par ixékizumab et chez 3 patients (0,4 %) traités par placebo. Sur la durée totale du traitement, les infections ont été rapportées chez 52,8 % des patients traités par ixékizumab (46,9 pour 100 patients-années). Les infections graves ont été rapportées chez 1,6 % des patients traités par ixékizumab (1,5 pour 100 patients-années).1

Les taux d’infection observés dans les études cliniques sur le rhumatisme psoriasique étaient similaires à ceux observés dans les études cliniques sur le psoriasis en plaques, à l’exception des effets indésirables grippe et conjonctivite, qui étaient fréquents chez les patients atteints de rhumatisme psoriasique.1

Références

1. Taltz [résumé des caractéristiques du produit]. Eli Lilly Nederland B.V., The Netherlands.

2. Données internes, Eli Lilly and Company ou l’une de ses filiales.

revue le : 2020 M03 03

Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Ask us a question Conversation en ligne Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact