Taltz® (ixékizumab)

L'ensemble des documents de référence pour Taltz (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Taltz® (ixékizumab) : La sécurité des patients dans les études cliniques sur le rhumatisme psoriasique

Les informations de sécurité tirées des mentions légales et des études cliniques sont résumées dans cette réponse.

Informations tirées du Résumé des Caractéristiques du Produit

Hypersensibilité: l’ixékizumab est contre-indiqué chez les patients présentant une hypersensibilité sévère à l’ixékizumab ou à l’un de ses excipients (Citrate de sodium, Acide citrique anhydre, Chlorure de sodium, Polysorbate 80, Eau pour préparations injectables).1

Des réactions graves d’hypersensibilité, notamment des cas d’anaphylaxie, d’angiœdème, d’urticaire et, rarement, des réactions graves d’hypersensibilité retardée (10-14 jours après l’injection) incluant urticaire généralisé, dyspnée et titres élevés d’anticorps, ont été signalées. En cas de réaction d’hypersensibilité grave, l’administration d'ixékizumab doit être interrompue immédiatement et un traitement approprié instauré.1

Infections: l’ixékizumab est contre-indiqué chez les patients atteints d’infections actives cliniquement graves (par exemple, tuberculose active).1

Le traitement par ixékizumab est associé à une augmentation du taux d’infections telles que les infections des voies respiratoires supérieures, la candidose buccale, la conjonctivite et les infections fongiques à dermatophytes.

L'ixékizumab doit être administré avec précaution aux patients atteints d’une infection chronique cliniquement significative. Les patients doivent être informés de la nécessité de consulter un médecin en cas de signes ou symptômes évocateurs d’une infection. En cas d’apparition d’une telle infection, il convient de mettre en place une surveillance étroite et d’arrêter le traitement par ixékizumab si le patient ne répond pas à un traitement standard ou si l’infection s’aggrave. Le traitement par l'ixékizumab ne devrait pas être repris tant que l’infection n’est pas guérie.1

L'ixékizumab ne doit pas être administré à des patients atteints de tuberculose (TB) active. Chez les patients présentant une TB latente, envisager la mise en place d’un traitement anti-TB avant l’instauration du traitement par ixékizumab.1

Maladie inflammatoire chronique de l’intestin (incluant maladie de Crohn et rectocolite hémorragique): Des nouveaux cas ou des aggravations de maladie de Crohn et de rectocolite hémorragique ont été signalés. Des précautions doivent être prises lors de la prescription d’ixékizumab à des patients atteints d’une maladie inflammatoire chronique de l’intestin, notamment une maladie de Crohn et une rectocolite hémorragique, et une surveillance étroite de ces patients doit être mise en place.1

Immunisations: l’ixékizumab ne doit pas être utilisé avec des vaccins vivants. On ne dispose d’aucune donnée sur la réponse à des vaccins vivants. Les données sur la réponse à des vaccins inactivés sont insuffisantes.1

Les effets indésirables sont résumés dans le Tableau 1.1

Tableau 1. Liste des effets indésirables dans les études cliniques et rapports post-commercialisation1

Classe de système d’organes

Fréquence

Effet indésirable

Infections et infestations

 

Très fréquent

Infection des voies respiratoires supérieures

Fréquent

Infection fongique à dermatophytes, Herpès simplex (mucocutané)

Peu fréquent

Grippe, Rhinite, Candidose buccale, Conjonctivite, Cellulite

Affections hématologiques et du système lymphatique

Peu fréquent

Neutropénie,Thrombopénie

Affections du système immunitaire

Peu fréquent

Angioedème

Rare

Anaphylaxie

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Fréquent

Douleur oro-pharyngée

Affections gastro-intestinales

Fréquent

Nausées

Peu fréquent

Maladie inflammatoire chronique de l'intestin

Affections de la peau et du tissu sous-cutané

Peu fréquent

Urticaire, Rash, Eczéma 

Troubles généraux et anomalies au site d’administration

Très fréquent

Réactions au site d’injection

Évènements indésirables apparus sous traitement signalés au cours de la période de traitement en double aveugle des études SPIRIT-P1 et SPIRIT-P2

Le schéma posologique d’IXE 1x/2 sem. mentionné ci-dessous n’est pas conforme au schéma posologique approuvé pour le rhumatisme psoriasique dans le Résumé des Caractéristiques du Produit de Taltz. Pour connaître la posologie approuvée, veuillez consulter le RCP Taltz.1

SPIRIT-P1

Les données de sécurité de l'étude SPIRIT-P1 sont résumées dans le Tableau 2.2

Tableau 2. Résumé des données de sécurité de l’étude SPIRIT-P1 pendant la période de traitement en double aveugle (groupes traités par ixékizumab et le placebo)2,3

 

PBO

N = 106

n (%)

IXE 1x/4 sem.

N = 107

n (%)

IXE 1x/2 sem.

N = 102

n (%)

EIAT

50 (47,2)

71 (66,4)a

67 (65,7)a

Léger

27 (25,5)

43 (40,2)a

41 (40,2)a

Modéré

21 (19,8)

24 (22,4)

21 (20,6)

Sévère

2 (1,9)

4 (3,7)

5 (4,9)

EIG

2 (1,9)b

6 (5,6)c

3 (2,9)c

Arrêt dû à des EI

2 (1,9)

2 (1,9)

4 (3,9)

EI d'intérêt particulierd

36 (34,0)

52 (48,6)e

56 (54,9)f

Infection

27 (25,5)

30 (28,0)

24 (23,5)

Toute infection à Candida

0

1 (0,9)

1 (1,0)

Tuberculose active ou réactivée

0

0

0

Réaction au site d’injection

5 (4,7)

26 (24,3)a

27 (26,5)a

Évènement hépatique

7 (6,6)

5 (4,7)

9 (8,8)

Réaction allergique/hypersensibilité

3 (2,8)

2 (1,9)

5 (4,9)

Cytopénie (tous types)

6 (5,7)

1 (0,9)

4 (3,9)

Neutropénie

0

0

1 (1,0)

Dépression

0

2 (1,9)

1 (1,0)

Évènement cérébro-cardiovasculaire

0

0

0

Affection maligne

1 (0,9)

0

0

Abréviations : EI = événement indésirable ; IXE 1x/2 sem. = ixékizumab 80 mg toutes les 2 semaines après une dose initiale de 160 mg ; IXE 1x/4 sem. = ixékizumab 80 mg toutes les 4 semaines après une dose initiale de 160 mg ; MedDRA = dictionnaire médical des activités réglementaires ; PBO = placebo toutes les 2 semaines ; EIG = événement indésirable grave ; EIAT = effet indésirable apparu sous traitement.

a p ≤ 0,001 versus PBO (pour les groupes traités par l’ixékizumab).

b Les 2 EI graves étaient : Kyste des glandes de Bartholin et enzyme hépatique augmentée

c 3 patients ont rapportés un total de 5 EI graves (plus d'un EI sont apparus chez un patient): Zona, Candidose œsophagienne, Trouble de la vidange gastrique, Myélopathie cervicale, Phimosis acquis.

d Signalé comme des évènements indésirables et codés selon MedDRA, V.17.1. Des groupes d’évènements indésirables d’intérêt particulier sont présentés.

e p < 0,05 versus PBO.

f p ≤ 0,01 versus PBO.

Étude SPIRIT-P2

Les données de sécurité de l'étude SPIRIT-P2 sont résumées dans le Tableau 3.4

Tableau 3. Résumé des données de sécurité de l’étude SPIRIT-P2 pendant la période de traitement en double aveugle de 24 semaines4

 

PBO

N = 118

n (%)

IXE 1x/4 sem.

N = 107

n (%)

IXE 1x/2 sem.

N = 102

n (%)

EIAT

76 (64)

83 (68) 

90 (73)

Léger

32 (27)

48 (39)

43 (35)

Modéré

42 (36)

31 (25)

38 (31)

Sévère

2 (2)

4 (3)

9 (7)

EIG

4 (3)a

3 (2)b

8 (7)c

EI d'intérêt particulierd

Infection

35 (30,0)

47 (39)

47 (38)

Toute infection à Candida

0

2 (2)

6 (5)

Tuberculose active ou réactivée

0

0

0

Réaction au site d’injection

5 (4)

14 (11)

29 (24)

Événement hépatique

2 (2)

2 (2)

5 (4)

Réaction allergique/hypersensibilité

1 (1)

8 (7)

9 (7)

Cytopénie (tous types)

6 (5,7)

1 (0,9)

4 (3,9)

Neutropénie

0

0

1 (1,0)

Dépression

3 (3)

2 (2)

2 (2)

Événement cérébro-cardiovasculaire

2 (2)

0

0

Affection maligne

1 (0,9)

0

0

Arrêt dû à un EI

6 (5)

5 (4)

8 (7)

Abréviations : EI = évènement indésirable ; IXE 1x/2 sem. = 80 mg d’ixékizumab toutes les 2 semaines ; IXE 1x/4 sem. = 80 mg d’ixékizumab toutes les 4 semaines ; PBO = placebo toutes les 2 semaines ; EIG = évènement indésirable grave ; EIAT = effet indésirable apparu sous traitement.

a 4 patients ont rapporté un total de 5 EIGs (plus d'un EIG sont survenus chez un seul patient): douleur abdominale, fracture du col du fémur, rupture tendineuse, kyste des annexes utérines et maladie occlusive artérielle périphérique.

b Trois patients ont reporté un total de 4 EIGs (plus d'un EIG sont survenus chez un seul patient): vertiges, syndrome de douleur myofasciale, cancer de la prostate et syndrome cervico-brachial

c 8 patients ont rapporté un total de 10 EIGs (plus d'un EIG sont survenus chez un seul patient): abcès de la mâchoire, abcès anal, abcès périrectal, anémie ferriprive, vertiges, fistule anale, fracture du pied, diabète, avortement spontané et prolapsus utérin.

d Signalé comme des évènements indésirables selon le terme haut niveau de MedDRA (Medical Dictionary for Regulatory Activities, Dictionnaire médical des affaires réglementaires).

Données intégrées de tolérance dans 4 études cliniques évaluant l'ixékizumab dans le traitement du rhumatisme psoriasique

L’ensemble de données intégrées de sécurité comprend des données jusqu’en mars 2019 provenant de 4 études cliniques contrôlés et non contrôlés réalisés auprès de patients atteints de rhumatisme psoriasique actif, notamment les études pivots de phase III SPIRIT-P1 et SPIRIT-P2, l’études de phase III SPIRIT-P3 et l’études de phase 4 SPIRIT-H2H (N = 1 401, représentant 2 228,6 PA d’exposition totale à ixékizumab).5

Le nombre d’EIAT, d’EIG, de décès et d’arrêt dus à un EI en mars 2019 est indiqué au Tableau 4.

Le nombre d’EIAT d'intérêt particulier jusqu'en mars 2019 est indiqué au Tableau 5.

Tableau 4. EIAT et EIG rapportés au cours de toutes les périodes de traitement - Analyse intégrée de l'ensemble des patients atteints de rhumatisme psoriasique exposés à l’ixékizumab5

Évènement, n (%) [TI]a

IXE groupé
(N=1
 401 ; 2 228,6 PA)b

Patients présentant plus d’un EIAT

1 128 (80,5) [50,6]c

Patients présentant au moins un EIG

133 (9,5) [6,0]

Décès

6 (0,4) [0,3]

Arrêt dû à des EI

114 (8,1) [5,1]

Abréviations : EI = évènement indésirable ; TI = taux d’incidence ; IXE = ixékizumab ; PA = patients-années ; EIG = évènement indésirable grave ; EIAT = évènement indésirable apparu sous traitement.
Remarques : les patients peuvent être comptés dans plusieurs catégories. Les patients présentant plusieurs fois le même évènement ont été classés selon la gravité la plus élevée. Les décès sont inclus parmi les EIG et parmi les arrêts dus à des EI.

a taux d'incidence pour 100 PA.

b Données jusqu’au 21 mars 2019.

c Les EIAT les plus fréquemment signalés (taux d'incidence pour 100 PA) étaient la rhinopharyngite (9,1), l’infection des voies respiratoires supérieures (non spécifié : 8,3) et les réactions au site d’injection (7,0).

Tableau 5. Évènements indésirables d'intérêt particulier rapportés au cours de toutes les périodes de traitement- Analyse intégrée de l’ensemble des patients atteints de rhumatisme psoriasique exposés à l’ixékizumab5

Évènement, n (%) [TI]a

IXE groupé
(N=1
 401 ; 2 228,6 PA)b

Infection

759 (54,2) [34,1]

Infection grave

28 (2,0) [1,3]

Candidose buccale

16 (1,1) [0,7]

Réaction au site d’injection

259 (18,5) [11,6]

Maladie inflammatoire chronique de l’intestin (adjudiquées)

4 (0,3) [0,2]c

EICM (adjudiqués)

12 (0,9) [0,5]

Affection maligne

15 (1,1-0,7)

Dépression

37 (2,6) [1,7]d

Abréviations : TI = taux d’incidence ; IXE = ixékizumab ; EICM = évènement indésirable cardiovasculaire majeur ; PA = patients-années.

a Le taux d'incidence pour 100 PA a considéré le temps d’exposition comme le temps total sous ixékizumab.

b Données jusqu’au 21 mars 2019.

c Maladie de Crohn, n=2; rectocolite hémorragique, n=1

d Le taux d’idées ou de comportements suicidaires était <0,01. Aucun suicide n’a été enregistré dans le cadre des études cliniques sur le rhumatisme psoriasique.

Références

1. Taltz [résumé des caractéristiques du produit]. Eli Lilly Nederland B.V., The Netherlands.

2. Mease PJ, van der Heijde D, Ritchlin CT, et al; SPIRIT-P1 Study Group. Ixekizumab, an interleukin-17A specific monoclonal antibody, for the treatment of biologic-naive patients with active psoriatic arthritis: results from the 24-week randomised, double-blind, placebo-controlled and active (adalimumab)-controlled period of the phase III trial SPIRIT-P1. Ann Rheum Dis. 2017;76(1):79-87. http://dx.doi.org/10.1136/annrheumdis-2016-209709

3. Mease PJ, van der Heijde D, Ritchlin CT, et al. A randomized, double-blind, active- and placebo-controlled phase 3 study of efficacy and safety of ixekizumab, adalimumab, and placebo therapy in patients naïve to biologic disease-modifying antirheumatic drugs with active psoriatic arthritis [abstract]. Arthritis Rheumatol. 2015;67(suppl10). https://acrabstracts.org/abstract/a-randomized-double-blind-active-and-placebo-controlled-phase-3-study-of-efficacy-and-safety-of-ixekizumab-adalimumab-and-placebo-therapy-in-patients-naive-to-biologic-disease-modifying-anti/.

4. Nash P, Kirkham B, Okada M, et al; SPIRIT-P2 Study Group. Ixekizumab for the treatment of patients with active psoriatic arthritis and an inadequate response to tumour necrosis factor inhibitors: results from the 24-week randomised, double-blind, placebo-controlled period of the SPIRIT-P2 phase 3 trial. Lancet. 2017;389(10086):2317-2327. http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(17)31429-0

5. Genovese MC, Kameda H, Rahman P, et al. Safety profile of ixekizumab in patients with moderate-to-severe plaque psoriasis and psoriatic arthritis: integrated analysis of 18 clinical trials. Poster presented at: American College of Rheumatology/ARP; November 8-13, 2019; Atlanta, GA.

Glossaire

EI = évènement indésirable

MC = maladie de Crohn

MICI = maladie inflammatoire chronique de l’intestin

RP = rhumatisme psoriasique

PA = patient-années

EIG = évènement indésirable grave

TB = tuberculose

EIAT = évènement indésirable apparu sous traitement

RH = rectocolite hémorragique

revue le : 2020 M05 22


Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Conversation en ligne Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact