Olumiant® (baricitinib)

L'ensemble des documents de référence pour Olumiant (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Olumiant® (baricitinib): Infections opportunistes dans la polyarthrite rhumatoïde

Les cas d'infections opportunistes ont été rares dans les essais cliniques sur la polyarthrite rhumatoïde avec le baricitinib.

Identification d'infections opportunistes potentielles

L’identification d'infections opportunistes dans le programme d'essais cliniques a nécessité à la fois une étape de sélection et une étape de révision manuelle.

  • L’étape de sélection a comporté deux approches pour sélectionner les cas pertinents : l’une consistait en l’utilisation d’une liste prédéfinie de termes MedDRA préférentiels et l’autre consistait en l’utilisation d’une liste prédéfinie de microorganismes infectieux et de foyers d’infection tels que signalés par l'investigateur dans un formulaire spécifique aux cas d’infection.

  • Tous les évènements comportant au moins un microorganisme infectieux ont également été analysés manuellement pour l’identification des cas pertinents. Tous les cas pertinents ont fait l’objet d’un examen détaillé de toutes les données cliniques disponibles, y compris des informations contenues dans le système de sécurité Lilly qui pouvaient ne pas figurer dans la base de données des essais cliniques.

  • Les évènements de tuberculose, de zona multimétamérique et d'infections opportunistes ont été revue indépendamment par trois cliniciens possédant une expertise dans les maladies infectieuses, en utilisant les définitions consensuelles de cas d'infection opportunistes publiées antérieurement.1

Les données concernant la tuberculose (TB) et le zona dans le programme d’essais cliniques sur BARI ne sont pas discutées en détail dans cette lettre mais dans d’autres lettres médicales séparées qui leur sont dédiées.

Infections opportunistes dans le programme de développement clinique du baricitinib

Les populations d'études utilisées dans les analyses de tolérance sont décrites dans le Tableau 2

Incidences des infections opportunistes

Dans la population d'analyse BARI PR toutes doses, le taux d'incidence des infections opportunistes pour 100 patients années (PAE), à l'exclusion du zona multimétamérique et de la TB, était de 0.5 (n=61/3770).2

La majorité des infections opportunistes rapportées chez les patients de la population d'analyse BARI PR toutes doses étaient:

  • Zona multimétamérique

  • tuberculose (TB)

  • Infection invasive à Candida

Les autres types d'infections opportunistes incluent des cas de pneumonies à Pneumocystis jirovecii, d'infections à cytomégalovirus, à aspergilloses, de cryptococcoses, d'histoplasmoses, de paracoccidioides, d'infection au Epstein Barr, d'herpès simplex disséminé, de strongyloïdose et d'infection à legionella.3

Les taux d'incidence des infections opportunistes pour la population d'analyse BARI PR toute dosage, la population d'analyse issue de 4 études avec suivi étendu et la population d'analyse issue de 7 études contrôlées par placebo sont présentés dans le Tableau 1.

Tableau 1. Résumé des infections opportunistes dans les essais cliniques de la PR2-6


Population d'analyse issue de 7 études contrôlées par placebo à semaine 24

a

 

Population d'analyse sur 4 études avec suivi étendub

Population d'analyse BARI PR tout dosage c


Placebo
N=1215 (451 PAE)
n (TI)

BARI 2 mg
N=479 (186 PAE)
n (TI)

BARI 4 mg
N=1142 (472 PAE)
n (TI)

BARI 2 mg
N=479 (775 PAE)
n (TI)

BARI 4 mg
N=479 (781 PAE)
n (TI)

Phases 1-3
N=3770 (13,148 PAE)
n (TI)

Infection opportuniste incluant Zona multimétamérique
d

2 (0.5)

0

4 (0.9)

2 (0.3)

3 (0.4)

61 (0.5)

Infection opportuniste excluant Zona multimétamérique ed

1 (0.2)

0

3 (0.7)

2 (0.3)

2 (0.3)

32 (0.2)

Zona multimétamérique f

1 (0.2)

0

1 (0.2)

0

1 (0.1)

30 (0.2)g

Tuberculose

0

0

1 (0.2)

0

5 (0.6)

20 (0.2)

Abréviations: BARI = baricitinib; HZ = herpes zoster; TI = taux d'incidence pour 100 PAE; PAE = patient-année exposition; PR = Polyarthrite Rhumatoïde

a La population d'analyse issue de 7 études contrôlées par placebo inclue des patients atteints de PR randomisés  pour recevoir un placebo (n=1215), BARI-2mg (n=479) et BARI-4mg (n=1142) de 7 études de phase II et III et comportant des données jusqu'à 24 semaines.

b La population d'étude avec suivi étendu inclue des patients atteints de PR randomisés pour recevoir BARI-2 mg ou BARI-4 mg de 4 études de phase 2 et 3 ainsi qu'une étude d'extension à long terme.Les périodes d'évaluation allaient de la randomisation jusqu'à la dernière observation disponible, incluant les données issues de l'étude d'extension jusqu'au 01 Septembre 2019, sauf indication contraire. Les données ont été censurées au moment du recours à un traitement de secours ou du changement de dose.

c La population d'analyse BARI PR tout dosage était constituée de patients atteints de PR qui avaient reçu des doses diverses de BARI d'une étude de phase I, 3 études de phase II et 5 études de phase III. Cette population comprend des informations issues de l'étude d'extension à long terme  avec une exposition maximale de 8.4 ans et l'inclusion de données jusqu'au 01 Septembre 2019.

d Excluant TB.

e Inclut les infections opportunistes suivantes: infection à histoplasmosis, pneumonie cryptococcique, pneumonie à Pneumocystis jirovecii, candidose invasive, infection à cytomégalovirus; infection à Paracoccidioides , infection à Aspergillus, infection au virus Epstein Barr, herpès simplex disséminé, strongyloïdose, légionellose.

f Définit comme un zona distribué au delà des dermatomes primaires et adjacents.

g Inclut un cas additionnel de "zoster disséminé" qui n'était pas inclus dans le total des infections opportunistes.

Populations d'études utilisées dans les analyses de tolérance intégrées

Tableau 2. Ensemble des données d'analyse intégrées utilisé pour évaluer la tolérance3,4,7

Populations d'analyse

Descriptiona

Population d'analyse issue de 7 études contrôlées versus placebo

Études : JADC, JADA, JADN, RA-BEAM, RA-BUILD, RA-BEACON, RA-BALANCE

Comparaison entre BARI 4 mg et placebo

Incluait des patients atteints de PR de trois études de phase II et de quatre études de phase III randomisés dans les groupes

  • BARI 4 mg (N = 1 142[exposition jusqu'à 24 semaines:   PAE = 471,8, exposition médiane = 169 jours, exposition maximale = 211 jours]), ou

  • placebo (N = 1 215[exposition jusqu'à 24 semaines:  PAE = 450,8, exposition médiane=166 jours, exposition maximale=235 jours]).

Les patients dans le groupe placebo pouvaient avoir pris les traitements suivants :

  • un traitement de fond à base de MTX, ou

  • dans certaines études, un autre DMARD conventionnel.

Les périodes d'évaluation comprenaient :

  • la période contrôlée versus placebo de 12 semaines dans des études de phase II

  • les 16 semaines de traitement attribuées avant la prise d'un traitement de secours dans les études de phase III, et

  • les 24 semaines de traitement attribuées ou jusqu'à la prise d'un traitement de secours dans les études de phase III.

Population d'analyse BARI 2 mg

Les données du groupe BARI 2 mg proviennent de 4 études dans lesquelles les deux doses, BARI 2 mg (N = 479, [exposition jusqu'à 24 semaines: PAE=185.8, exposition médiane=168 jours, exposition maximale=197 jours] ) et BARI 4 mg étaient présentes dès la randomisation (JADA, JADN, RA-BUILD, RA-BEACON).

Population d'analyse issue de 4 études avec suivi étendu

Études : JADA, JADN, RA-BUILD, RA-BEACON, RA-BEYOND (extension)

Comparaison entre BARI 4 mg et BARI 2 mg y compris pendant la phase d'extension

Comprend des patients atteints de PR de deux études de phase II, de deux études de phase III ainsi que les expositions ultérieures des patients dans l'étude d'extension de phase III, RA-BEYOND, randomisés dans les groupes suivants :

  • BARI 4 mg (N = 479, PAE=781.1, exposition médiane=342 jours, exposition maximale=3085 jours), ou 

  • BARI 2 mg (N = 479, PAE=774.9, exposition médiane=257 jours, exposition maximale=2370 jours).

La période d'évaluation comprenait la randomisation jusqu'à la dernière observation disponible, englobant les données de l'étude d'extension jusqu'au 1er septembre 2019, sauf indication contraire.

Population d'analyse BARI PR toute dose

Études : JADB, JADC, JADA, JADN, RA-BEGIN, RA-BEAM, RA-BUILD, RA-BEACON, RA-BALANCE, RA-BEYOND (extension)

Pas de comparaison entre groupes

Inclusion de patients atteints de PR (N = 3770, PAE=13 148, exposition médiane=4.2 ans, exposition maximale= 8.4 ans) d'une étude de phase I, de trois études de phase II, de cinq études de phase III et d'une étude d'extension de phase III ayant reçu diverses doses de BARI, dont :

  • BARI 4 mg (n = 3400)

  • BARI 2 mg (n = 1 077) et

  • doses 1x/j de BARI 1 mg, 7 mg, 8 mg et 10 mg non évaluées dans les études de confirmation.

Les patients devaient avoir reçu au moins 1 dose de BARI et pouvaient avoir reçu différentes doses tout au long des études. La période d'évaluation correspond à toutes les dates de suivi sous traitement, y compris après traitement de secours ou changement du traitement expérimental jusqu'au 1er Septembre 2019, sauf indication contraire.

a Les patients insuffisants rénaux randomisés dans le groupe BARI 4mg mais traité avec la dose 2 mg furent comptés et analysés dans le groupe 4 mg.

Mises en garde spéciales et précautions d’emploi relatives aux infections

Le baricitinib est associé à une augmentation du taux d’infections par rapport au placebo, notamment des infections des voies respiratoires supérieures. Chez les patients naïfs de tout traitement, l’association avec le méthotrexate a entraîné une augmentation de la fréquence des infections par rapport au traitement par baricitinib en monothérapie.8

Les risques et les bénéfices d'un traitement par baricitinib doivent être pris en considération avant l’instauration du traitement chez les patients présentant des infections actives, chroniques ou récurrentes.8

En cas de survenue d’une infection, le patient doit faire l’objet d’une surveillance étroite et le traitement par baricitinib doit être temporairement interrompu si le patient ne répond pas à un traitement standard. Le traitement par baricitinib ne doit pas être réinstauré avant guérison de l'infection.8

Un dépistage de la tuberculose (TB) doit être effectué chez les patients avant le début du traitement par baricitinib.8

  • Le baricitinib ne doit pas être administré aux patients ayant une TB active.8

  • Un traitement anti-TB doit être envisagé avant l’instauration du traitement par baricitinib chez les patients ayant une TB latente, non traitée auparavant.8

Références

1. Winthrop KL, Harigai M, Genovese MC, et al. Infections in baricitinib clinical trials for patients with active rheumatoid arthritis. Ann Rheum Dis. Published online August 11, 2020. http://dx.doi.org/10.1136/annrheumdis-2019-216852

2. Genovese MC, Smolen JS, Takeuchi T, et al. Safety profile of baricitinib for the treatment of rheumatoid arthritis up to 8.4 years: an updated integrated safety analysis. Poster presented at: European League Against Rheumatism Virtual Congress; June 3-6, 2020.

3. Données internes. Eli Lilly and Company et/ou l’une de ses filiales.

4. Genovese MC, Smolen JS, Takeuchi T, et al. Safety profile of baricitinib for the treatment of rheumatoid arthritis over a median of 3 years of treatment: an updated integrated safety analysis. Lancet Rheumatol. 2020;2(6):E347-E357. https://doi.org/10.1016/S2665-9913(20)30032-1

5. Chen YH, Chen YM, Smolen J, et al. Incidence rate and characterization of herpes zoster events in patients with moderate to severe rheumatoid arthritis: an update from baricitinib clinical trials. Ann Rheum Dis. 2019;78(2):755. http://dx.doi.org/10.1136/annrheumdis-2019-eular.1130.

6. Genovese MC, Smolen JS, Takeuchi T, et al. Safety profile of baricitinib for the treatment of rheumatoid arthritis up to 7 years: an updated integrated safety analysis. Presented as an oral presentation at: European League Against Rheumatism (EULAR) Annual Meeting; June 12-15, 2019; Madrid, Spain.

7. Genovese MC, Smolen JS, Takeuchi T, et al. Safety profile of baricitinib for the treatment of rheumatoid arthritis up to 8.4 years: an updated integrated safety analysis [abstract]. Ann Rheum Dis. 2020;79(suppl 1):638. https://ard.bmj.com/content/79/Suppl_1/642.1

8. Olumiant [Résumé des Caractéristiques du Produit]. Eli Lilly Nederland B.V., Pays-Bas.

Glossaire

BARI = baricitinib

HZ = zona

Lilly = Eli Lilly and Company

MedDRA = Medical Dictionary for Regulatory Activities (Dictionnaire médical des activités réglementaires).

IO = infection opportuniste

PAE = patients-années d'exposition

PR = polyarthrite rhumatoïde

TB = tuberculose

revue le : 2020 M08 19


Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Conversation en ligne

Service actuellement indisponible

Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact