Olumiant® (baricitinib)

L'ensemble des documents de référence pour Olumiant (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Olumiant® (baricitinib) : Infections générales et graves dans la dermatite atopique

Le traitement par baricitinib est associé à une augmentation du taux d’infections.

Informations relatives aux infections issues du Résumé des Caractéristiques du Produit de baricitinib

Mises en garde et précautions

Les risques et les bénéfices d’un traitement par baricitinib doivent être pris en considération avant l’instauration du traitement chez les patients présentant des infections actives, chroniques ou récurrentes.1

Le baricitinib est associé à une augmentation du taux d’infections par rapport au placebo, notamment des infections des voies respiratoires supérieures. Dans les études cliniques portant sur la polyarthrite rhumatoïde, l’association avec le méthotrexate a entraîné une augmentation de la fréquence des infections par rapport au traitement par baricitinib en monothérapie chez les patients naïfs de tout traitement.1

En cas de survenue d’une infection, le patient doit faire l’objet d’une surveillance étroite et le traitement par baricitinib doit être temporairement interrompu si le patient ne répond pas à un traitement standard. Le traitement par baricitinib ne doit pas être réinstauré avant guérison de l’infection.1

Effets indésirables dans la dermatite atopique

Dans les études contrôlées, jusqu’à 16 semaines, le taux d’incidence de toutes les infections (taux de patients ayant au moins 1 événement pour 100 patients-années d’exposition) a été de :

  • 155 avec le baricitinib 4 mg contre

  • 118 dans le groupe placebo.

La plupart des infections étaient d’intensité légère à modérée.1

Des infections ont été rapportées chez 31,5 %, 29,8 % et 24,2 % des patients jusqu’à 16 semaines dans les groupes 4 mg, 2 mg et placebo respectivement.1

Les pourcentages de patients ayant rapporté des EI liés à une infection pour baricitinib 4 mg en comparaison au placebo ont été:

  • infections des voies respiratoires supérieures (17,5 % versus 14,1 %) ;

  • infections urinaires (2,0 % versus 0,8 %) ;

  • gastroentérite (1,2 % versus 0,5 %) ;

  • Herpes simplex (6,1 % versus 2,7 %) ;

  • zona (0 % versus 0,3 %) ;

  • pneumonie (0 % versus 0,1 %).1

Dans les études cliniques portant sur la dermatite atopique, la fréquence des infections a généralement été similaire à celle observée chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, sauf pour les pneumonies qui ont été peu fréquentes et le zona qui a été très rare.1

Le nombre d’infections cutanées nécessitant un traitement antibiotique était inférieur avec le baricitinib 4 mg (3,4 %) comparativement au placebo (4,4 %).1

Le même pourcentage de patients atteints d’infections graves a été observé avec le baricitinib 4 mg et le placebo (0,6 %). Le taux d’incidence global d’infections graves dans le programme d’études cliniques du baricitinib dans la dermatite atopique a été de 2,1 pour 100 patients-années. 1

Ensembles d’analyse intégrée des données de sécurité

L'ensemble des données intégrées utilisé pour évaluer les cas d'infections est décrit de manière plus détaillée dans le Tableau 4

Infections dans les études cliniques portant sur la dermatite atopique

Les infections ont été définies à l’aide des termes préférentiels MedDRA figurant dans le SOC « infections et infestations ». Les infections étaient considérées comme graves si elles remplissaient les critères de l’International Conference on Harmonisation (ICH) pour un EI grave.2

Période contrôlée versus placebo

Infections globales

Jusqu’à 16 semaines, la proportion de patients ayant présenté une infection apparue sous traitement était :

  • significativement plus élevée dans les groupes BARI 2 mg et BARI 4 mg que dans le groupe placebo (p ≤ 0,05) ;

  • similaire entre les groupes BARI 2 mg et BARI 4 mg (voir le Tableau 1).2

Infections graves

Jusqu’à 16 semaines, la proportion de patients ayant présenté une infection grave survenant sous traitement ne présentait pas de différence significative entre les groupes BARI 2 mg et BARI 4 mg et le groupe placebo (voir le Tableau 1).2

Population d'analyse BARI toutes doses avec données d’extension

Infections générales

Sur les 2 531 patients traités par BARI toutes doses étudiées dans la DA, 1 272 d'entre eux (TI = 91,7) ont signalé une infection apparue sous traitement. Les infections les plus fréquemment rapportées étaient les suivantes :

  • rhinopharyngite (n = 439, TI = 22,0) ;

  • infection des voies respiratoires supérieures (n = 160, TI = 7,2) ;

  • herpès buccal (n = 110, TI = 4,9) ;

  • grippe (n = 100, TI = 4,4) ;

  • Herpes simplex (n = 91, TI = 4,0) ;

  • folliculite (n = 72, TI = 3,2) ;

  • infection urinaire (n = 72, TI = 3,2).2

Voir le Tableau 1 pour davantage d'information, notamment l’incidence des infections cutanées nécessitant des antibiotiques.

Sur les 137 infections ayant conduit à une interruption temporaire du traitement par BARI, les infections les plus fréquentes étaient le zona (n = 27) et l’Herpes simplex (n = 31).2

Infections graves

Parmi les infections apparues chez des patients traités par BARI, 48 (TI = 2,1) ont été considérées comme graves. Les infections graves les plus fréquemment rapportées étaient :

  • eczéma herpétiforme (n = 11, TI = 0,5) ;

  • cellulite (n = 6, TI = 0,3) ;

  • pneumonie (n = 3, TI = 0,1).2

Tableau 1. Résumé des infections dans les études cliniques portant sur la dermatite atopique2

 

BARI 2 mg contrôlé versus placeboa
n (% ajust.)
b

BARI 4 mg contrôlé versus placeboa
n (% ajust.)
b

BARI 2 mg vs 4 mga
n (% ajust.)
b

BARI 2 mg vs 4 mg en ext.
n (% ajust.)
b [TI ajust.]

Toutes les doses de BARI dans la DA
n (%) [TI]
c


Placebo
n
 = 889

BARI 2 mg
n
 = 721

Placebo
n
 = 743

BARI 4 mg
n
 = 489

BARI 2 mg
n
 = 576

BARI 4 mg
n
 = 489

BARI 2 mg
n
 = 576

BARI 4 mg
n
 = 489

Toutes les doses
N
 = 2 531

Infections

252 (28,4)

251 (34,4)d

216 (24,2)

183 (31,5)e

212 (29,8)

183 (31,5)

294 (42,5) [115,4]

281 (48,9) [117,4]f

1 272 (50,3) [91,7]

Infections graves

6 (0,7)

4 (0,5)

5 (0,6)

3 (0,6)

3 (0,4)

3 (0,6)

8 (0,9) [1,5]

13 (2,5) [3,0]

48 (1,9) [2,1]

Ayant conduit à une int. temp.

6 (0,6)

17 (2,2)d

4 (0,4)

15 (2,7)g

17 (2,2)

15 (2,7)

32 (4,2) [6,8]

31 (5,6) [7,3]

137 (5,4) [6,1]

Ayant conduit à un arrêt définitif

3 (0,3)

2 (0,3)

2 (0,2)

2 (0,4)

2 (0,3)

2 (0,4)

5 (0,6) [0,9]

6 (1,2) [1,5]

20 (0,8) [0,9]

Infections cutanées nécessitant des antibiotiques

46 (5,4)

37 (5,5)

38 (4,4)

18 (3,4)

31 (4,8)

18 (3,4)

31 (4,8) [7,5]

18 (3,4) [4,3]

75 (3,1) [3,4]

Abréviations : Ajust. = ajusté ; BARI = baricitinib ; DA = dermatite atopique ; ext. = extension ; int. temp. = interruption temporaire ; TI = taux d’incidence.

a Données tout au long de la période contrôlée versus placebo de 16 semaines.

b Pour l'ensemble des données intégrées dans lesquelles le ratio de randomisation des patients recevant BARI vs placebo ou BARI vs comparateur actif n’est pas le même dans toutes les études intégrées (par exemple 2:1:1:1 vs 1:1:1:1), les pourcentages ajustés pour la taille de l’étude ont été calculés pour les événements indésirables afin de permettre des comparaisons directes adaptées entre les groupes de traitement. 

c Les taux d’incidence correspondent au nombre de patients ayant présenté un événement pour 100 patients-années d’exposition, avec une exposition censurée au moment de l’événement.

d p ≤ 0,05 vs placebo.

e p ≤ 0,01 vs placebo.

f p ≤ 0,01 vs BARI 2 mg.

g p ≤ 0,001 vs placebo.

Lymphopénie ou neutropénie et infection

Informations relatives aux nombres de lymphocytes et de polynucléaires neutrophiles issues des mentions légales du baricitinib

Un nombre absolu des polynucléaires neutrophiles (NAN) < 1 x 109 cellules/L et un nombre absolu de lymphocytes (NAL) < 0,5 x 109 cellules/L ont été rapportés chez moins de 1 % des patients dans les études cliniques.1

Le traitement ne doit pas être instauré, ou doit être temporairement interrompu, chez les patients ayant un

  • NAN < 1 x 109 cellules/l ou un

  • NAL < 0,5 x 109 cellules/l 

observés lors d’analyses réalisées en routine.1

Association entre infection et neutropénie ou lymphopénie

Afin d’évaluer l’association entre infection et neutropénie ou lymphopénie, la fréquence des infections a été analysée par sous-groupes de patients définis par les grades CTCAE les plus élevés pour la neutropénie et la lymphopénie. Pour cette analyse, aucune comparaison statistique n’a été fournie. Voir les résultats dans les Tableau 2 et Tableau 3.2

Tableau 2. Infections survenant sous traitement par grade CTCAE le plus élevé pour la lymphopénie dans les essais cliniques portant sur la dermatite atopique2

Grades de lymphopénie et catégories d’infections

BARI 2 mg contrôlé versus placebo

BARI 4 mg contrôlé versus placebo

BARI 2 mg vs 4 mg

BARI 2 mg vs 4 mg en ext.

Toutes les doses de BARI dans la DA

Placebo
n
 = 872

BARI 2 mg
n
 = 708

Placebo
n
 = 730

BARI 4 mg
n
 = 487

BARI 2 mg
n
 = 570

BARI 4 mg
n
 = 487

BARI 2 mg
n
 = 570

BARI 4 mg
n
 = 487

Toutes les doses
N
 = 2 498

Patients ayant présenté ≥ 1 infection apparue sous traitement
n-infection [graves]/n-grade (% ajust.)
ab

Grade 0 (≥ 1,1 milliard de cellules/l)

198 [3]
/694 (28,9)

192 [3]
/561 (33,2)

165 [3]
/582 (23,9)

135 [3]
/397 (28,3)

162 [2]
/453 (28,5)

135 [3]
/397 (28,3)

209 [5]
/410 (42,2)

189 [9]
/345 (46,4)

882 [33]
/1 801 (49,0)

Grade 1 (< 1,1 et ≥ 0,8 milliard de cellules/l)

40 [1]
/140 (28,0)

46 [1]
/122 (37,8)

39 [1]
/118 (27,2)

39 [0]
/72 (46,2)

40 [1]
/101 (33,0)

39 [0]
/72 (46,2)

70 [2]
/136 (43,4)

67 [4]
/105 (53,7)

291 [10]
/545 (53,4)

Grade 2 (< 0,8 et ≥ 0,5 milliard de cellules/l)

14 [2]
/36 (29,1)

12 [0]
/24 (52,1)

12 [1]
/29 (24,2)

7 [0]
/15 (42,3)

9 [0]
/16 (45,8)

7 [0]
/15 (42,3)

14 [1]
/24 (55,5)

23 [0]
/33 (66,5)

89 [4]
/140 (63,6)

Grade 3 (< 0,5 et ≥ 0,2 milliard de cellules/l)

0/2

0/1 

0/1

2 [0]
/3 (24,2)

0/0

2 [0]
/3 (24,2)

0/0

2 [0]
/4 (24,2)

4 [0]
/12 (33,3)

Grade 4 (< 0,2 milliard de cellules/l)

0/0

0/0

0/0

0/0

0/0

0/0

0/0

0/0

0/0

Abréviations : Ajust. = ajusté ; BARI = baricitinib ; CTCAE = critères communs de terminologie des événements indésirables (Common Terminology Criteria for Adverse Events) ; DA = dermatite atopique ;

a L’ensemble de données concernant la population d'analyse BARI toutes doses dans la DA est présenté sous forme de pourcentage, tous les autres ensembles de données sont présentés sous forme de pourcentages ajustés.

b Pour l'ensemble des données intégrées dans lesquelles le ratio de randomisation des patients recevant BARI vs placebo ou BARI vs comparateur actif n’est pas le même dans toutes les études intégrées (par exemple 2:1:1:1 vs 1:1:1:1), les pourcentages ajustés pour la taille de l’étude ont été calculés pour les événements indésirables afin de permettre des comparaisons directes adaptées entre les groupes de traitement. 

Tableau 3. Infections survenant sous traitement par grade CTCAE le plus élevé pour la neutropénie dans les essais cliniques portant sur la dermatite atopique2

Grades de neutropénie et catégories d’infections

BARI 2 mg contrôlé versus placebo

BARI 4 mg contrôlé versus placebo

BARI 2 mg vs 4 mg

BARI 2 mg vs 4 mg en ext.

Toutes les doses de BARI dans la DA

Placebo
n
 = 872

BARI 2 mg
n
 = 708

Placebo
n
 = 730

BARI 4 mg
n
 = 487

BARI 2 mg
n
 = 570

BARI 4 mg
n
 = 487

BARI 2 mg
n
 = 570

BARI 4 mg
n
 = 487

Toutes les doses
N
 = 2 498

Patients ayant présenté ≥ 1 infection apparue sous traitement
n-infection [graves]/n-grade (% ajust.)
ab

Grade 0 (≥ 2 milliards de cellules/l)

234 [6]
/819 (28,5)

228 [3]
/645 (34,8)

201 [5]
/690 (24,2)

158 [2]
/427 (31,0)

192 [2]
/521 (29,9)

158 [2]
/427 (31,0)

260 [7]
/504 (42,7)

228 [12]
/397 (48,9)

1091 [44]
/2 147 (50,8)

Grade 1 (< 2 et ≥ 1,5 milliard de cellules/l)

15 [0]
/44 (34,1)

18 [1]
/48 (34,8)

12 [0]
/34 (29,0)

18 [0]
/45 (29,4)

17 [1]
/41 (32,4)

18 [0]
/45 (29,4)

27 [1]
/52 (42,0)

37 [0]
/63 (48,1)

128 [1]
/254 (50,4)

Grade 2 (< 1,5 et ≥ 1,0 milliard de cellules/l)

3 [0]
/9 (36,0)

4 [0]
/14 (13,8)

3 [0]
/6 (36,0)

6 [1]
/14 (40,0)

2 [0]
/7 (8,9)

6 [1]
/14 (40,0)

6 [1]
/13 (33,9)

14 [1]
/24 (51,1)

44 [2]
/88 (50,0)

Grade 3 (< 1,0 et ≥ 0,5 milliard de cellules/l)

0/0

0/1

0/0

1 [0]
/1 (12,7)

0/0

1 [0]
/1 (12,7)

0/1

2 [0]
/3 (21,6)

3 [0]
/9 (33,3)

Grade 4 (< 0,5 milliard de cellules/l)

0/0

0/0

0/0

0/0

0/0

0/0

0/0

0/0

0/0

Abréviations : BARI = baricitinib ; CTCAE = critères communs de terminologie des événements indésirables (Common Terminology Criteria for Adverse Events) ; DA = dermatite atopique ; 

a L’ensemble de données concernant la population d'analyse BARI toutes doses dans la DA est présenté sous forme de pourcentage, tous les autres ensembles de données sont présentés sous forme de pourcentages ajustés.

b Pour l'ensemble des données intégrées dans lesquelles le ratio de randomisation des patients recevant BARI vs placebo ou BARI vs comparateur actif n’est pas le même dans toutes les études intégrées (par exemple 2:1:1:1 vs 1:1:1:1), les pourcentages ajustés pour la taille de l’étude ont été calculés pour les événements indésirables afin de permettre des comparaisons directes adaptées entre les groupes de traitement. 

Ensembles d’analyse intégrée des données de sécurité

Tableau 4. Ensemble des analyses de données intégrées utilisé pour évaluer la tolérance dans les études cliniques portant sur la dermatite atopique2,3

Population d'analyse

Description

BARI 2 mg contrôlé versus placebo

Études: JAHG, BREEZE-AD1, BREEZE-AD2, BREEZE-AD4, BREEZE-AD5 et BREEZE-AD7 

BARI 2 mg en comparaison au placebo

Inclut des patients atteints de DA issus de 1 étude de phase 2 et de 5 études de phase 3 randomisés à l’un des groupes de traitements suivants : 

  • BARI 2 mg (n = 721, PAE = 210,6) ou

  • placebo (n = 889, PAE = 252,7).

La période de traitement s'étend de 0 à 16 semaines.

BARI 4 mg contrôlé versus placebo

Études: JAHG, BREEZE-AD1, BREEZE-AD2, BREEZE-AD4 et BREEZE-AD7

BARI 4 mg en comparaison au placebo

Inclut des patients atteints de DA issus de 1 étude de phase 2 et de 4 études de phase 3 randomisés à l’un des groupes de traitements suivants :

  • BARI 4 mg (n = 489, PAE = 147,1) ou

  • placebo (n = 743, PAE = 211,8).

La période de traitement s'étend de 0 à 16 semaines.

BARI 2 mg vs 4 mg

Études: JAHG, BREEZE-AD1, BREEZE-AD2, BREEZE-AD4 et BREEZE-AD7

Compare le BARI 2 mg au BARI 4 mg jusqu’à 16 semaines

Inclut des patients atteints de DA issus de 1 étude de phase 2 et de 4 études de phase 3 randomisés à l’un des groupes de traitements suivants :

  • BARI 2 mg (n = 576, PAE = 169,1) ou

  • BARI 4 mg (n = 489, PAE = 147,1).

La période de traitement s'étend de 0 à 16 semaines pendant la période contrôlée versus placebo.

BARI 2 mg vs 4 mg, extension

Études: JAHG, BREEZE-AD1, BREEZE-AD2, BREEZE-AD4 et BREEZE-AD7 et étude d'extension BREEZE-AD3


Compare le BARI 2 mg au BARI 4 mg en incluant les données d'évaluation à long terme 

Inclut des patients atteints de DA issus de 1 étude de phase 2 et de 4 études de phase 3 ainsi que toute exposition supplémentaire de ces patients inclue dans l'étude d'extension BREEZE-AD3, et qui étaient randomisés à l’un des groupes de traitements suivants : 

BARI 2 mg (n = 576, PAE = 425,5) ou 

BARI 4 mg (n = 489, PAE =459,3). 

Les données étaient censurées à une modification de dose ou de traitement (sauvetage, changement de dose, re-randomisation dans l'un des différents groupe BARI ou placebo) pour BREEZE-AD4 et BREEZE-AD3. 

BARI toute dose 

Études: JAHG, BREEZE-AD1, BREEZE-AD2, BREEZE-AD4, BREEZE-AD5, BREEZE-AD7 et étude d'extension BREEZE-AD3, BREEZE-AD6 

Pas de comparaisons entre les groupes 

Inclut 2531 patients atteints de DA issus de 1étude de phase2 et de 5études de phase3 ainsi que toute exposition supplémentaire de ces patients incluent dans 2 études d'extension et qui étaient randomisés à l’un des groupes de traitements suivants : 

  • BARI 1 mg (n = 538, PAE = 245,9) 

  • BARI 2mg (n=1580, PAE=1129,5) ou 

  • BARI 4mg (n=914, PAE=872,8). 

Comprend tous les patients qui ont été exposés à une dose de BARI à n’importe quel moment des études, soit à partir de la randomisation, soit à partir du remplacement ou du secours d’un placebo.

 Pas de censure des données lors d'un changement de dose.

Abréviations : BARI = baricitinib ; DA = dermatite atopique ; PAE = patients-années d’exposition.

Références

1. Olumiant [Résumé des Caractéristiques du Produit]. Eli Lilly Nederland B.V., Pays-Bas.

2. Données internes. Eli Lilly and Company et/ou l’une de ses filiales.

3. Bieber T, Thyssen JP, Reich K, et al. Pooled safety analysis of baricitinib in adult patients with atopic dermatitis from 8 randomized clinical trials. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2021;35(2):476-485. https://doi.org/10.1111/jdv.16948

Glossaire

DA = dermatite atopique

EI = événement indésirable

NAL = nombre absolu de lymphocytes

NAN = nombre absolu de polynucléaires neutrophiles

BARI = baricitinib

CTCAE = critères communs de terminologie des événements indésirables (Common Terminology Criteria for Adverse Events)

MedDRA = Dictionnaire médical des affaires réglementaires

revue le : 2021 M02 18


Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Conversation en ligne

Service actuellement indisponible

Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact