Verzenios® (abémaciclib)

L'ensemble des documents de référence pour Verzenios (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Les patients traités par Verzenios® (abémaciclib) ont-ils un risque plus élevé de subir des événements thromboemboliques veineux dans le cancer du sein précoce ?

Des événements thromboemboliques veineux (ETV) ont été rapportés chez 2,4 % des patients du bras traité par abémaciclib de l’étude monarchE.

FR_cFAQ_ABE045_VTE_EBC
cFAQ
cFAQ
FR_cFAQ_ABE045_VTE_EBC
fr-FR

Evénements thromboemboliques veineux (ETV) dans l’étude monarchE

L’étude monarchE est un essai de phase 3, randomisé et en ouvert, comparant l’abémaciclib 150 mg deux fois par jour en adjuvant plus une hormonothérapie (HT) à l’HT seule. Cette étude a été menée durant deux ans chez 5 637 patients atteints d’un cancer du sein précoce (CSP) avec récepteurs hormonaux positifs (RH+), récepteurs du facteur de croissance épidermique humain 2 négatifs (HER2-), avec atteinte ganglionnaire et haut risque de rechute. À la fin du traitement à l’étude, les patients ont poursuivi l’HT, sur décision du médecin, pour une durée totale de 5 à 10 ans, selon les indications cliniques. Le résumé des résultats de l’essai monarchE est disponible ci-dessous.1 

ETV dans monarchE

Le score de Khorana a été utilisé pour déterminer le risque d'évènements thromboemboliques veineux (ETV) des patients dans cette analyse de sécurité.2 

Le système du score de Khorana attribue un point (sauf indication contraire) pour chacune des caractéristiques suivantes

  • Site du cancer 
    • Risque élevé (1 point) : poumon, lymphome, gynécologique, génito-urinaire (sauf prostate)
    • Risque très élevé (2 points) : estomac, pancréas
  • Numération plaquettaire de 350x109/l ou plus
  • hémoglobine < 10 g/dL et/ou utilisation d’agents stimulant l’érythropoïèse
  • numération leucocytaire > 11x109/L, et
  • indice de masse corporelle (IMC) >35 kg/m2.3

Les patients sont divisés en trois catégories : risque faible (0 point), risque intermédiaire (1 à 2 points) et risque élevé (>3 points) selon le système de notation.3

Dans l’étude monarchE, le score de risque de Khorana à l’inclusion était bien équilibré entre les bras. Les facteurs de risque connus (âge élevé et IMC élevés) ont également été analysés chez les patients présentant un ETV.2

Les données et informations présentées dans ce document sont tirées de l’analyse des résultats primaires, qui couvre un suivi médian de 19,1 mois pour les deux bras.4

Lors d’une analyse de données ultérieures, avec une durée de suivi médian de 27 mois (analyse de suivi supplémentaire 1 [SS1]), il a été observé des augmentations mineures de l’incidence des événements indésirables les plus fréquemment rapportés, dont l’ETV, dans le bras traité par l'abémaciclib + HT.5

Lors de l’analyse des résultats primaires, chez les patients traités par abémaciclib, la plupart des ETV étaient de grade >3 et principalement des embolies pulmonaires (EP), dont 6 ETV de grade 4.6

Parmi les ETV,

  • 17 EP ont eu une issue grave (ex. : hospitalisation), et
  • Les 9 EP restantes n’étaient pas considérées comme des EIG.6

Le taux d’ETV observé était plus élevé lorsque le tamoxifène, plutôt qu’un IA, était administré en tant que première hormonothérapie.6

Les facteurs de risque des ETV étaient généralement bien équilibrés entre les bras et environ 94 % des patients touchés par un ETV ont reçu un traitement anticoagulant.6

La plupart des ETV (88,1 %) se sont produits une fois. 8 patients ont signalé 2 épisodes d’ETV, dont 5 patients ont présenté simultanément un ETV et une EP. Seul un patient a subi  un ETV récurrent après avoir repris le traitement par abémaciclib.2

La plupart des patients ont poursuivi l’abémaciclib après un ETV

  • 57 % ont eu besoin d’une interruption du traitement, et
  • 19,4 % ont arrêté le traitement, principalement en raison d’événements de grade > 3.

Environ la moitié des événements d’ETV se sont produits au début du traitement dans les deux bras, avec un délai médian de survenue du premier ETV d’environ 6 mois. Dans le bras traité par abémaciclib, 47 % des patients ont eu un ETV et 48 % des événements d’EP sont survenus au cours des 180 premiers jours.2

Les événements d’ETV lors de l’analyse des résultats primaires sont résumés dans le Événements thromboemboliques veineux dans l'étude monarchE.

Événements thromboemboliques veineux dans l'étude monarchE2,4,6

 

Abémaciclib  + HT

N = 2 791

HT seule

N = 2 800

Nombre d'événements, n (%)

Tout grade

Grade 1

Grade 2

Grade >3

Tout grade

Grade 1

Grade 2

Grade >3

ETV

67 (2,4)a

3 (0,1)

27 (1,0)

37 (1,3)

16 (0,6)b

0

9 (0,3)

7 (0,3)c

   EPd

26 (0,9)e

0

0

26 (0,9)

4 (0,1)

0

0

4 (0,1)c

ETV grave

33 (1,2)

S.O.

S.O.

S.O.

8 (0,3)

S.O.

S.O.

S.O.

ETV avec la première HT

Abémaciclib + HT

HT seule

Tamoxifènef

35 (4,1)

2 (0,2)

14 (1,6)

19 (2,2)

6 (0,7)

0

2 (0,2)

4 (0,4)

Inhibiteurs de l’aromataseg

32 (1,7)

1 (0,1)

13 (0,7)

18 (0,9)

10 (0,5)

0

7 (0,4)

3 (0,2)

Délai d’apparition du premier événement d’ETV (jours) ; médiane (intervalle)

182 (8,0-714,0)

187,5 (9,0-716,0)

Arrêt du traitement en raison d’un ETV

13 (0,5)

2 (0,1)

Abréviations : CTCAE = critères communs de terminologie des événements indésirables (common terminology criteria for adverse events, en anglais) ; HT = hormonothérapie ; S. O.= sans objet ; EP = embolie pulmonaire ; ETV = Événement thromboembolique veineux 

aAprès un suivi médian de 27 mois, l’incidence d’un ETV de tout grade était de 2,5 % dans le bras traité par abémaciclib + HT.

bAprès un suivi médian de 27 mois, l’incidence d’une ETV de tout grade était de 0,6 % dans le bras traité par HT seule.

c1 événement de grade 5

dLa sévérité minimale des critères CTCAE pour la PE est le grade 3 pour les événements non compliqués.

eAprès un suivi médian de 27 mois, l’incidence d’une EP de tout grade était de 1,0 % dans le bras traité par abémaciclib + HT.

fNx = 857 (abémaciclib + HT) ; Nx = 898 (HT seule).

gNx = 1 929 [abémaciclib + HT] ; = 1 892 [HT seule])

Autres facteurs de risque pour les patients touchés par un ETV (respectivement abémaciclib vs. HT seule)

  • Utilisation d’un cathéter central (22 % vs. 50 %)
  • Trajet en avion ou période d’immobilité récents (25,4 % vs. 18,8 %), et
  • 1 patient dans le groupe traité par abémaciclib avec des antécédents d’ETV.2

Aucune corrélation n’a été observée entre une augmentation de l’incidence d’un ETV/d’une EP et l’âge, mais une tendance indiquait une plus grande incidence des EP et ETV de grades 3/4 associée à l’augmentation de l’IMC, comme le montre le  ETV et IMC dans le bras abémaciclib (n = 2 791) de l’étude monarchE.2

ETV et IMC dans le bras abémaciclib (n = 2 791) de l’étude monarchE2

Événements d’ETV, n (%)

Catégories d’IMC


< 18,5

n = 49

18,5–24,9

n = 1 070

25,0–29,9

n = 890

30+

n = 721

Non rapporté

n = 78

ETV, tout grade

1 (2,0)

16 (1,5)

23 (2,6)

25 (3,5)

2 (2,6)

   ETV, grade 3 et 4

0

7 (0,7)

10 (1,1)

19 (2,6)

1 (1,3)

EP, tout grade

0

5 (0,5)

8 (0,9)

12 (1,7)

1 (1,3)

   EP, grade 3 ou 4

0

5 (0,5)

8 (0,9)

12 (1,7)

1 (1,3)

Abréviations : IMC = indice de masse corporelle ;EP = embolie pulmonaire ; ETV = événement thromboembolique veineux

Globalement, la majorité des événements ETV cliniquement significatifs se sont produits au cours des 6 premiers mois, et aucun effet cumulatif ou augmentation du risque avec la durée du traitement par l'abémaciclib n’a été observé.2

Prise en charge des ETV dans le cancer du sein précoce

Les ETV ont été pris en charge selon les pratiques cliniques standards et la plupart des patients présentant un ETV ont pu poursuivre leur traitement par abémaciclib sans récidive supplémentaire.2

Concernant la prise en charge des ETV dans le cadre de monarchE, l’abémaciclib a été interrompu pendant 1 à 2 semaines et un traitement anticoagulant a été administré, conformément à la pratique clinique locale. Il a été recommandé aux patients traités par le tamoxifène de changer leur hormonothérapie. Les patients ayant des antécédents d’ETV ont été exclus.2

Dans le bras abémaciclib + HT, des réductions de dose d’abémaciclib ont été signalées pour 4 patients et 38 patients ont eu des omissions de dose.5

L’ajustement de la dose et les recommandations de prise en charge sont résumés dans le Modification de la dose et prise en charge – ETV. 

Modification de la dose et prise en charge – ETV7

Grade CTCAE

Modifications de la dose d’abémaciclib

Grade 1, 2, 3 ou 4

Suspendre la dose et traiter selon les indications cliniques. Le traitement par abémaciclib peut être repris une fois le patient cliniquement stable.

 Abréviations : CTCAE = critères communs de terminologie des événements indésirables (Common Terminology Criteria for Adverse Events en anglais) ; ETV = événement thromboembolique veineux

Références

1Johnston SRD, Harbeck N, Hegg R, et al; monarchE Committee Members and Investigators. Abemaciclib combined with endocrine therapy for the adjuvant treatment of HR+, HER2−, node-positive, high-risk, early breast cancer (monarchE). J Clin Oncol. 2020;38(34):3987-3998. https://doi.org/10.1200/JCO.20.02514

2Toi M, Harbeck N, Puig JM, et al; monarchE Investigators. Characterization of venous thromboembolic events (VTE), elevated aminotransferase (EAT) and interstitial lung disease (ILD) in monarchE. Abstract presented at: 3rd Annual Meeting of the European Society of Medical Oncology Breast Cancer Congress (ESMOBCC Virtual); May 5-8, 2021. 

3Khorana AA, Kuderer NM, Culakova E, et al. Development and validation of a predictive model for chemotherapy-associated thrombosis. Blood. 2008;111(10):4902-4907. http://dx.doi.org/10.1182/blood-2007-10-116327

4O'Shaughnessy JA, Johnston S, Harbeck N, et al. Primary outcome analysis of invasive disease-free survival for monarchE: abemaciclib combined with adjuvant endocrine therapy for high risk early breast cancer. Abstract presented at: 43rd Annual San Antonio Breast Cancer Symposium (SABCS Virtual); December 8-11, 2020

5Données internes. Eli Lilly and Company et/ou l’une de ses filiales.

6Rugo HS, O'Shaughnessy J, Song C, et al. Safety outcomes from monarchE: phase 3 study of abemaciclib combined with endocrine therapy for the adjuvant treatment of HR+, HER2−, node-positive, high risk, early breast cancer. Poster presented at: 17th Annual St. Gallen International Breast Cancer Conference (SGBCC Virtual); March 17-21, 2021.

7Verzenios [summary of product characteristics]. Eli Lilly Nederland B.V., The Netherlands.

revue le : 15 septembre 2021


Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Conversation en ligne

Service actuellement indisponible

Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact