Emgality® (galcanézumab)

L'ensemble des documents de référence pour Emgality (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Emgality® (galcanézumab): vertiges dans les essais cliniques

Des vertiges sont apparus chez 1 % des patients dans les bras galcanézumab, contre 0,2 % dans le bras placebo. La plupart étaient d’intensité légère ou modérée et se sont résolus en ≤ 7 jours.

Information générale concernant les vertiges

« Sensation vertigineuse » est un terme non spécifique parfois utilisé pour décrire les vertiges.1

Les 4 types reconnus de sensations vertigineuses sont :

  • les vertiges,

  • le déséquilibre,

  • la présyncope, et

  • les étourdissements.

Les vertiges renvoient à l’illusion d’un mouvement de l’environnement (impliquant généralement une composante rotatoire) ou à une désorientation dans l’espace.1 

Les vertiges reflètent un certain niveau de dysfonctionnement du système vestibulaire. Ils sont généralement décrits comme :

  • la sensation d’avoir la tête qui tourne,

  • une sensation de tourbillon,

  • la sensation de descendre d’un manège, ou

  • la sensation que le sol se lève et redescend, comme si on était sur un bateau en mer.

Les patients souffrant de migraine présentent souvent des symptômes audio-vestibulaires tels que des vertiges, des acouphènes, une phonophobie et une perte d’audition.2,3

Résumé des vertiges dans les études de phase 3 portant sur la prévention de la migraine

Présentation des études de phase 3 portant sur la prévention de la migraine

Le galcanézumab a été évalué dans des études de Phase 3, randomisées, en double aveugle, contrôlées versus placebo, menées auprès de patients adultes et portant sur la prévention de

  • la migraine épisodique  (EVOLVE-1 et EVOLVE-2),4,5 et

  • la migraine chronique (REGAIN).6

Au début de la période de traitement en double aveugle, les patients ont été randomisés avec un rapport de 2:1:1 pour recevoir des injections sous-cutanées mensuelles de 

  • placebo,

  • galcanézumab à la dose de 120 mg avec une dose de charge de 240 mg, ou

  • galcanézumab à la dose de 240 mg.4-6 

La posologie recommandée est de 120 mg de galcanézumab en injection sous-cutanée une fois par mois, avec une dose de charge de 240 mg à l’initiation.7 Veuillez noter que les résultats pour une dose d’entretien de 240 mg de galcanézumab une fois par mois sont également décrits ici. Même si cette dose a été testée dans les études pivots, elle n’a pas été autorisée et n’est donc pas recommandée.

La durée de ces études était de

  • 6 mois pour la prévention de la migraine épisodique,4,5 et

  • 3 mois pour la prévention de la migraine chronique, avec une phase d’extension en ouvert facultative de 9 mois.6 

Incidence et caractérisation des événements de type vertiges

Les vertiges constituent un effet indésirable fréquent du galcanézumab. Des vertiges ont été signalés par 0,7 % et 1,2 % des patients prenant 120 mg et 240 mg de galcanézumab respectivement.7

L’incidence et la sévérité des vertiges au cours de la phase de traitement en double aveugle des études portant sur l’utilisation du galcanézumab dans la prévention de la migraine sont résumées dans le Tableau 1.

Les vertiges signalés chez les patients traités par galcanézumab étaient, dans la plupart des cas, d’intensité légère ou modérée.8

Au total, 14 patients dans les groupes galcanézumab ont signalé 17 événements de type vertiges.8 Parmi ces patients, 12 ont signalé un seul événement de type vertiges chacun, 6 de ces 12 événements ayant été signalés après la première dose. Sur les 2 patients qui ont signalé de multiples événements de type vertiges

  • un patient a signalé 3 événements, survenus chacun après les première, deuxième et troisième doses respectivement, et

  • un autre patient a signalé 2 événements, survenus chacun le lendemain des première et deuxième doses respectivement. 

Les deux patients participaient aux études de 6 mois portant sur la prévention de la migraine épisodique et ont réalisé le reste de leurs visites d’administration sans récurrence de l’événement.8

L’apparition des vertiges dans les 17 événements survenus chez les patients traités par galcanézumab a eu lieu

  • dans les 7 jours pour 10 événements, 6 desquels ont été signalés le jour ou le lendemain d’une administration, et

  • entre 8 et 32 jours après une administration dans les 7 cas restants.8

Aucun patient traité par galcanézumab n’a arrêté le traitement en raison de vertiges.8 Un patient traité par placebo a arrêté le traitement en raison de vertiges sévères deux jours après avoir reçu la troisième dose.

Le galcanézumab peut avoir une influence mineure sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. Des vertiges peuvent survenir après l’administration de galcanézumab.7

Dans la mesure où des vertiges peuvent survenir suite à l’administration de galcanézumab, ce dernier peut avoir une influence mineure sur l’aptitude à conduire des véhicules et à utiliser des machines. 7

Aucun des patients traités par galcanézumab qui ont signalé des vertiges n’a rapporté

  • un accident de la circulation,

  • un accident domestique, ou

  • une chute.8

Tableau 1. Résumé des événements de type vertiges survenant sous traitement : phase de traitement en double aveugle dans la prévention de la migraine 8

 

PBO
N=1451
n (%)

GMB 120 mg
N=705
n (%)

GMB 240 mg
N=730
n (%)

Fréquence

3 (0,2)

5 (0,7)

9 (1,2)

Sévérité

---

---

---

   Légère

0 (0,0)

2 (0,3)

7 (1,0)

   Modérée

2 (0,1)

1 (0,1)

2 (0,3)

   Sévère

1 (0,1)

2 (0,3)

0 (0,0)

Abréviations: GMB = galcanézumab; PBO = placebo.

Remarque : la dose recommandée est de 120 mg de galcanézumab en injection sous-cutanée une fois par mois, avec une dose de charge de 240 mg en dose initiale.7 Les résultats pour une dose d’entretien de 240 mg de galcanézumab une fois par mois sont également décrits ici. Même si cette dose a été testée dans les études pivots, elle n’a pas été autorisée et n’est donc pas recommandée.

Durée des événements de type vertiges survenant sous traitement

La durée des événements de type vertiges en fonction du groupe de traitement est résumée dans le Tableau 2.

Tableau 2. Duréea des événements de type vertiges survenant sous traitement : phase de traitement en double aveugle 8

Durée du EIAT

N

PBO
(n)

GMB 120 mg
(n)

GMB 240 mg
(n)

7 jours

13

1

5

7

>7 à ≤30 jours

1

0

0

1

>30 à ≤60 jours

2

0

1b

1c

Non résolu

1

1d

0

0

Abréviation: GMB = galcanézumab; PBO = placebo; EIAT = événement indésirable apparu sous traitement.

a La durée des événements de type vertiges survenant sous traitement n’a été calculée que pour les événements pour lesquels on dispose d’une date de début et d’une date de fin documentées.

b Le patient a reçu toutes les doses prévues dans le cadre de l’étude. L’événement est survenu le jour de la première dose et a duré 32 jours ; 5 doses mensuelles supplémentaires ont été administrées sans récurrence de l’événement.

c Le patient a reçu toutes les doses prévues dans le cadre de l’étude. L’événement est survenu 8 jours après la deuxième dose et a duré 35 jours ; 4 doses mensuelles supplémentaires ont été administrées sans récurrence de l’événement.

d Le patient a reçu toutes les doses prévues dans le cadre de l’étude. L’événement est survenu 8 jours après la cinquième dose et n’était toujours pas résolu à la fin du suivi de l’étude.

Remarque : la dose recommandée est de 120 mg de galcanézumab en injection sous-cutanée une fois par mois, avec une dose de charge de 240 mg en dose initiale.7 Les résultats pour une dose d’entretien de 240 mg de galcanézumab une fois par mois sont également décrits ici. Même si cette dose a été testée dans les études pivots, elle n’a pas été autorisée et n’est donc pas recommandée.

Plausibilité biologique

Eli Lilly and Company a identifié les vertiges en tant qu’effet indésirable.8 Un effet indésirable est un événement clinique qui est considéré comme lié à l’exposition à un médicament. La détermination des effets indésirables repose sur l’étude

  • de tous les résumés ou analyses prévus,

  • de toute présentation ad-hoc supplémentaire, et

  • des revues de cas nécessaires pour aider Lilly Medical dans une telle détermination.

Outre les données présentées ici, des résultats d’études humaines ex vivo portant sur les systèmes efférents cochléaire et vestibulaire apportent la preuve d’un rôle du peptide lié au gène de la calcitonine dans la neurotransmission et la neurorégulation de ces systèmes, ce qui tend à confirmer la plausibilité biologique d’un lien entre une inhibition du peptide lié au gène de la calcitonine et uneinterférence avec la fonction vestibulaire.9,10

Indication thérapeutique

Emgality est indiqué dans la prophylaxie de la migraine chez l’adulte ayant au moins 4 jours de migraine par mois.7

La posologie recommandée est de 120 mg de galcanézumab en injection sous-cutanée une fois par mois, avec une dose de charge de 240 mg à l’initiation.7

Références

1. Reilly BM. Dizziness. In: Walker HK, Hall WD, Hurst JW, editors. Clinical Methods: The History, Physical, and Laboratory Examinations. 3rd edition. Boston: Butterworths; 1990. Chapter 212. Available from: https://www.ncbi.nlm.nih.gov/books/NBK325/

2. Lempert T,Neuhauser H. Epidemiology of vertigo, migraine and vestibular migraine. J Neurol. 2009;256(3):333-338. http://dx.doi.org/10.1007/s00415-009-0149-2

3. Dash AK, Panda N, Khandelwal G, et al. Migraine and audiovestibular dysfunction: is there a correlation? Am J Otolaryngol. 2008;29(5):295-299. http://dx.doi.org/10.1016/j.amjoto.2007.09.004

4. Stauffer VL, Dodick DW, Zhang Q, et al. Evaluation of galcanezumab for the prevention of episodic migraine: the EVOLVE-1 randomized clinical trial. JAMA Neurol. 2018;75(9):1080-1088. http://dx.doi.org/10.1001/jamaneurol.2018.1212

5. Skljarevski V, Matharu M, Millen BA, et al. Efficacy and safety of galcanezumab for the prevention of episodic migraine: results of the EVOLVE-2 phase 3 randomized controlled clinical trial. Cephalalgia. 2018;38(8):1442-1454. http://dx.doi.org/10.1177/0333102418779543

6. Detke HC, Goadsby PJ, Wang S, et al. Galcanezumab in chronic migraine: the randomized, double-blind, placebo-controlled REGAIN study. Neurology. 2018;91(24):e2211-e2221. http://dx.doi.org/10.1212/WNL.0000000000006640

7. Emgality [résumé des caractéristiques du produit]. Eli Lilly Nederland B.V., The Netherlands.

8. Données Internes. Eli Lilly and Company et/ou l’une de ses filiales

9. Kong WJ, Scholtz AW, Kammen-Jolly K, et al. Ultrastructural evaluation of calcitonin gene-related peptide immunoreactivity in the human cochlea and vestibular endorgans. Eur J Neurosci. 2002;15(3):487-497. https://doi.org/10.1046/j.0953-816x.2001.01880.x

10. Schrott-Fischer A, Kammen-Jolly K, Scholtz A, et al. Efferent neurotransmitters in the human cochlea and vestibule. Acta Otolaryngol. 2007;127(1):13-19. http://dx.doi.org/10.1080/00016480600652123

revue le : February 14, 2019


Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Conversation en ligne

Service actuellement indisponible

Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact