Emgality® (galcanézumab)

L'ensemble des documents de référence pour Emgality (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Emgality® (galcanézumab) : Anticorps monoclonaux humains vs humanisés

Les données actuelles semblent indiquer que le fait qu’un anticorps monoclonal soit humain ou humanisé n’a pas d’impact sur son profil d’efficacité et de tolérance global.

Le galcanézumab : un anticorps monoclonal humanisé

Le galcanézumab est un anticorps monoclonal IgG4 humanisé qui se lie au CGRP et empêche ainsi son activité biologique.1

La nomenclature attribuée à un anticorps monoclonal (c.-à-d. humain ou humanisé) dépend de la région variable de l’immunoglobuline. Il s’agit du site qui confère à un anticorps sa spécificité et son affinité.2

Alors qu’il existe un certain nombre de différences entre les anticorps monoclonaux humains et les anticorps monoclonaux humanisés, les données actuelles indiquent que cette appellation n’implique pas d’impact mesurable sur le profil d’efficacité et de tolérance global d’un médicament donné. Cela apparaît dans la nomenclature actualisée des anticorps monoclonaux recommandée par l’International Nonproprietary Names Expert Group.3

Pour chaque anticorps monoclonal, les médecins doivent évaluer l’impact clinique en matière de tolérance et d’efficacité.2

Comme c’est le cas avec toutes les protéines thérapeutiques, il existe un risque d’immunogénicité avec le galcanézumab.4

MAb humains

La production d’anticorps monoclonaux entièrement humains peut

  • commencer soit avec la technologie du « phage display » soit avec des immunisations animales2

  • être réalisée dans des souris transgéniques qui, grâce au génie génétique, sont porteuses du locus de l’immunoglobuline humaine,2 ou

  • présentent des mutations qui ont été introduites par le système de mutation somatique de la souris.5

MAb humanisés

La production d’anticorps monoclonaux humanisés

  • commence avec des immunisations animales, utilisant généralement des souris,

  • est réalisée initialement dans des souris de type sauvage avec un génome natif porteur du locus de l’immunoglobuline murine,

  • implique la greffe, par une technologie de génie moléculaire, de la région variable d’origine murine sur une séquence d’anticorps humain pour générer un anticorps monoclonal humanisé,

  • peut avoir pour résultat des anticorps monoclonaux qui, dans leur totalité, présentent une forte homologie avec les séquences d’acides aminés humaines, les différences se limitant aux régions déterminant la complémentarité au sein de la région variable de l’anticorps, et

  • peut être spécialement conçue pour avoir des charpentes totalement humaines sans mutations germinales dans ces zones.2

Impact sur la tolérance ou l’efficacité

Dans les études cliniques, l’incidence du développement d’anticorps anti-galcanézumab pendant la phase de traitement en double aveugle était de 4,8 % parmi les patients recevant une injection de galcanézumab par mois (tous sauf un avaient une activité neutralisante in vitro). Après 12 mois de traitement, jusqu’à 12,5 % des patients traités par le galcanézumab ont développé des anticorps antigalcanézumab à des titres faibles et ont présenté une activité neutralisante in vitro dans la majorité des cas. Toutefois, la présence d’anticorps anti-galcanézumab n’a pas eu d’incidence sur la pharmacocinétique, l’efficacité ou la sécurité d’emploi du galcanézumab.1

Les modifications de l’homologie des séquences d’acides aminés par rapport aux séquences d’acides aminés humaines des anticorps monoclonaux entièrement humains ou humanisés peuvent contribuer au développement d’ anticorps anti-médicaments, limitant ainsi potentiellement l’efficacité clinique.2

Les anticorps monoclonaux peuvent entraîner la production d’ anticorps anti-médicaments  neutralisants susceptibles de réduire l’efficacité clinique. La distinction entre les anticorps monoclonaux entièrement humains et les anticorps monoclonaux  humanisés n’a pas d’impact généralisable sur le développement des anticorps anti-médicaments  sur la base de la nomenclature. En revanche, un certain nombre de facteurs intrinsèques et extrinsèques incluant, sans pour autant s’y limiter, la séquence d’acides aminés d’un  anticorps monoclonal, sont impliqués dans le développement d’ anticorps anti-médicaments  pour un anticorps monoclonal  thérapeutique donné.2

Indication thérapeutique

Emgality est indiqué dans la prophylaxie de la migraine chez l’adulte ayant au moins 4 jours de migraine par mois.1

Références

1. Emgality [résumé des caractéristiques du produit]. Eli Lilly Nederland B.V., The Netherlands.

2. Mallbris L, Davies J, Glasebrook A, et al. Molecular insights into fully human and humanized monoclonal antibodies: what are the differences and should dermatologists care? J Clin Aesthet Dermatol. 2016; 9(7):13-15. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC5022998/

3. World Health Organization. Revised monoclonal antibody (mAb) nomenclature scheme. INN Working Doc. 17.416. May 2017. http://www.who.int/medicines/services/inn/Revised_mAb_nomenclature_scheme.pdf?uaD1

4. Données internes, Eli Lilly and Company ou l’une de ses filiales.

5. Di Noia JM, Neuberger MS. Molecular mechanisms of antibody somatic hypermutation. Annu Rev Biochem. 2007;76:1-22. http://dx.doi.org/10.1146/annurev.biochem.76.061705.090740

Glossaire

ADA = anticorps anti-médicament (anti-drug antibody)

CDR = région déterminant la complémentarité (complementarity determining region)

CGRP = peptide lié au gène de la calcitonine (calcitonin gene-related peptide)

IgG4 = immunoglobuline G (sous-classe) 4

mAb = anticorps monoclonal (monoclonal antibody)

revue le : 2020 M04 14


Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Conversation en ligne Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact