Cyramza® (ramucirumab)

L'ensemble des documents de référence pour Cyramza (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Cyramza® (ramucirumab): Données de tolérance sur l'association avec le docétaxel chez des patients atteints d'un CBNPC

Les EIs les plus fréquents, tous grades confondus, chez les patients qui recevaient le ramucirumab étaient la neutropénie, la fatigue/l'asthénie et la stomatite dans l'essai REVEL et les infections, la diarrhée et l'hypertension dans l'essai RELAY.

Utilisation dans le traitement du cancer bronchique non à petites cellules

Cyramza, en association avec l’erlotinib, est indiqué dans le traitement de première ligne des patients adultes atteints d’un cancer bronchique non à petites cellules métastatique avec mutations activatrices du récepteur du facteur de croissance épidermique (EGFR).1

Cyramza, en association avec le docétaxel, est indiqué dans le traitement des patients adultes atteintsd’un cancer bronchique non à petites cellules localement avancé ou métastatique dont la maladie aprogressé après une chimiothérapie à base de sels de platine.1

Conception de l'étude

L'essai REVEL était un essai de phase 3, multicentrique, randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, mené chez des patients présentant un cancer bronchique non à petites cellules (CBNPC) épidermoïde ou non épidermoïde de stade IV confirmé à l'anatomopathologie, qui avait progressé pendant ou après une chimiothérapie à base de sels de platine. Les patients pouvaient avoir reçu auparavant un traitement par bévacizumab et un traitement de fond et ils avaient tous un score PS ECOG de 0 ou 1. Ils ont été randomisés selon un rapport 1:1 (stratifiés par sexe, région, PS et traitement de maintenance antérieur) pour recevoir un traitement par ramucirumab (10 mg/kg toutes les 3 semaines) plus du docétaxel (75 mg/m2 toutes les 3 semaines) (n = 628) ou un placebo plus du docétaxel (75 mg/m2 toutes les 3 semaines) (n = 625) jusqu'à la progression de leur maladie, la survenue d'une toxicité inacceptable, leur retrait de l'étude ou leur décès.2

RELAY est une étude de phase III internationale, randomisée, en double-aveugle, comparantl’association Cyramza plus erlotinib versus l’association placebo plus erlotinib, qui a randomisé (1:1) 449 patients n’ayant pas été antérieurement traités. Tous les patients avaient une délétion de l’exon 19 ou mutations activatrices de l’exon 21 (L858R) ainsi qu'un Performance Status ECOG de 0 ou 1. Les patients étaient randomisés selon un rapport 1:1 (stratifié par le sexe, la localisation, le type de mutation EGFR et la méthode de test EGFR) pour recevoir un traitement avec erlotinib (150 mg/jour) plus ramucirumab (10 mg/kg toutes les 2 semaines, n =224) ou un placebo (toutes les 2 semaines, n = 225) jusqu'à progression de la maladie ou une toxicité inacceptable.3

 

Tolérance

Etude REVEL

La fréquence et la sévérité des effets indésirables signalés à un taux d'incidence ≥ 5 % chez les patients qui recevaient le ramucirumab associé au docétaxel dans l'essai REVEL sont récapitulées dans le Tableau 1

Tableau 1. Effets indésirables survenus à un taux d'incidence ≥ 5 % chez les patients qui recevaient le ramucirumab associé au docétaxel dans l'essai REVEL2,4

Classification par discipline médicale des effets indésirables (MedDRA)  

Tous grades confondus
(Fréquence
 %)

Grade  3
(Fréquence
 %)

Tous grades confondus
(Fréquence
 %)

Grade  3
(Fréquence
 %)

Ramucirumab + docétaxel
(n
 = 627)

Placebo + docétaxel
(n
 = 618)

Affections hématologiques et du système lymphatique

Neutropénie fébrile

15,9

15,9

10,0

10,0

Neutropénie

55,0

48,8

46,0

39,8

Thrombopénie

13,4

2,9

5,2

0,6

Affections gastro-intestinales

Stomatite

23,3

4,3

12,9

1,6

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Fatigue/asthénie

54,7

14,0

50,0

10,5

Inflammation muqueuse

16,1

2,9

7,0

0,5

Œdème périphérique

16,3

0

8,6

0,3

Affections respiratoires, thoraciques et médiastinales

Epistaxis

18,5

0,3

6,5

0,2

Affections vasculaires

Hypertensiona

10,8

5,6

4,9

2,1

Abréviation : MedDRA = Medical Dictionary for Regulatory Activities (dictionnaire médical des activités réglementaires). 

a Les termes MedDRA préférentiels inclus sont la pression artérielle augmentée, la crise d'hypertension et l'hypertension orthostatique.

RELAY Study

La fréquence et la sévérité des effets indésirables signalés à un taux d'incidence ≥ 5 % chez les patients qui recevaient le ramucirumab associé au docétaxel dans l'essai RELAY sont récapitulées dans le Tableau 2.

Tableau 2. Effets indésirables survenus à un taux d'incidence ≥5% chez les patients traités par ramucirumab en association avec l’erlotinib dans l'essai RELAY3,4

Classification par discipline médicale des effets indésirables (MedDRA)

Tous grades confondus
(Fréquence
 %)

Grade  3
(Fréquence
 %)

Tous grades confondus
(Fréquence
 %)

Grade ≥3
(Fréquence %)

Ramucirumab + Erlotinib
(n=221)

Placebo + Erlotinib
(n=225)

Affections hématologiques et du système lymphatique

Thrombocytopénie

16.3

1.4

2.7

0

Neutropénie

12.7

2.7

8.0

1.3

Anémie

10.0

1.8

4.9

0.4

Affections gastrointestinales

Diarrhée

70.1

7.2

71.1

1.3

Stomatite

41.6

1.8

36.4

1.3

Evénements hémorragiques gastrointestinauxa

10.4

1.4

2.7

0.4

Saignement gingival

8.6

0

1.3

0

Troubles généraux et anomalies au site d'administration

Oedème périphérique

22.6

0.9

4.4

0

Infections et infestations

Infectionsb

80.5

17.2

76.0

6.7

Affections du système nerveux

Céphalée

14.9

0.9

7.1

0

Affections du rein et des voies urinaires

Protéinurie

34.4

2.7

8.4

0

Affections respiratoires,thoraciques et médiastinales

Epistaxis

33.5

00

12.0

0

Hémorragie pulmonairec

6.8

0.5

1.8

0.4

Affections de la peau et du tissus sous-cutané

Alopécied

33.9

NA

19.6

NA

Affections vasculaires

Hypertension

45.2

23.5

12.0

5.3

Abbréviations: MedDRA = Medical Dictionary for Regulatory Activities, NA = Non applicable

a Les termes MedDRA préférentiels inclus sont hémorragie anale, hématochézie, hémorragie hémorroïdaire, hémorragie digestive basse, hémorragie rectale, légère hémorragie intestinale, méléna, hémorragie duodénale ulcerative, et hémorragie digestive haute.

b Les infections comprennent tous les termes préférentiels faisant partie de la classe de système d’organe Infections et infestations. Les infections de grade ≥ 3 les plus fréquentes (≥1%) comprennent pneumonie, cellulite, périonyxis, infection cutanée, et infection des voies urinaires.

c Inclut hémoptysie, hémorragie laryngée, hémothorax (survenue d’un événement fatal) ethémorragie pulmonaire.

d Le grade ≥3 n'existe pas dans la terminologie commune pour les effets indésirables.

Références

1. Cyramza [résumé des caractéristiques du produit]. Eli Lilly Nederland B.V., The Netherlands.

2. Garon EB, Ciuleanu TE, Arrieta O, et al. Ramucirumab plus docetaxel versus placebo plus docetaxel for second-line treatment of stage IV non-small-cell lung cancer after disease progression on platinum-based therapy (REVEL): a multicentre, double-blind, randomised phase 3 trial. Lancet. 2014;384(9944):665-673. http://dx.doi.org/10.1016/S0140-6736(14)60845-X

3. Nakagawa K, Garon EB, Seto T, et al. Ramucirumab plus erlotinib in patients with untreated, EGFR-mutated, advanced non-small-cell lung cancer (RELAY): a randomised, double-blind, placebo-controlled, phase 3 trial. Lancet Oncol. 2019;20(12):1655-1669. https://doi.org/10.1016/S1470-2045(19)30634-5

4. Données internes, Eli Lilly and Company ou l’une de ses filiales.

Glossaire

CBNPC = Cancer bronchique non à petites cellules

ECOG = Eastern Cooperative Oncology Group

EI = Effet indésirable

revue le : 2020 M02 28

Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Ask us a question Conversation en ligne Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact