Olumiant® (baricitinib)

L'ensemble des documents de référence pour Olumiant (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Comment administrer Olumiant® (baricitinib) dans la dermatite atopique en cas d'insuffisance rénale ?

Chez les patients ayant une clairance de la créatinine comprise entre 30 et 60 mL/min, la dose recommandée est de 2 mg une fois par jour. Baricitinib n’est pas recommandée chez les patients ayant une clairance de la créatinine inférieure à 30 mL/min.

Informations relatives à l’insuffisance rénale issues du Résume des Caractéristiques du Produit

Il a été démontré que la fonction rénale avait un effet significatif sur l’exposition au baricitinib.1

  • Les rapports moyens de l’AUC chez des patients présentant une insuffisance rénale légère ou modérée, par rapport aux patients ayant une fonction rénale normale étaient respectivement de 1,41 (IC 90 % : 1,15-1,74) et de 2,22 (IC 90 % : 1,81-2,73).1

  • Les rapports moyens de la Cmax chez des patients présentant une insuffisance rénale légère ou modérée, par rapport aux patients ayant une fonction rénale normale étaient respectivement de 1,16 (IC 90 % : 0,92-1,45) et de 1,46 (IC 90 % : 1,17-1,83).1

Dans la polyarthrite rhumatoïde, le baricitinib a induit une augmentation moyenne des taux de créatinine sérique de 3,8 μmol/L après deux semaines de traitement, par rapport au placebo, qui s’est stabilisée par la suite jusqu’à 104 semaines de traitement. Ce phénomène peut être dû à l’inhibition de la sécrétion de créatinine par le baricitinib dans les tubules rénaux.1

Par conséquent, les estimations du taux de filtration glomérulaire basées sur la créatinine sérique peuvent être légèrement réduites, sans diminution réelle de la fonction rénale ni survenue d’effets indésirables rénaux.1

Dans la dermatite atopique, le baricitinib a été associé à une diminution de la cystatine C (également utilisée pour estimer le débit de filtration glomérulaire) de 0,1 mg/L à la semaine 4, sans autre diminution jusqu’à la semaine 16.1

L'insuffisance rénale dans les études cliniques portant sur la dermatite atopique 

Ajustements posologiques en cas d’insuffisance rénale

Dans les études de phase 3 portant sur la DA dans lesquelles la dose la plus élevée était 4 mg, les patients présentant un débit de filtration glomérulaire estimé (DFGe) ≥ 40 et < 60 mL/min/1,73 m²

  • ont reçu le BARI 2 mg une fois par jour s’ils avaient été randomisés dans les groupes de traitement par BARI 2 mg ou 4 mg, et

  • ont reçu le BARI 1 mg s’ils avaient été randomisés au groupe de traitement par BARI 1 mg.2

Les patients étaient exclus des études de phase 3 s’ils présentaient un DFGe < 40 mL/min/1,73 m².2

Dans les études de phase 3 portant sur la DA dans lesquelles la dose la plus élevée était 2 mg (BREEZE-AD5 et BREEZE-AD6), les patients présentant un DFGe < 60 mL/min/1,73 m2 étaient exclus des études. 

Les DFG estimés ont été calculés à partir de la créatinine sérique à l’aide de l’équation CKD-EPI (Chronic Kidney Disease Epidemiology Collaboration) de 2009.2,3

Interruptions du traitement en raison d’une insuffisance rénale

Dans les études cliniques de phase 3 portant sur la DA, une surveillance biologique de routine de la créatinine sérique visant à calculer le DFGe a été réalisée. Les critères des études cliniques relatifs à l’interruption du traitement dans l’étude en raison d’une baisse du DFGe sont fournis dans le Tableau 1.2

Tableau 1. Critères relatifs à l’interruption temporaire et la reprise du traitement expérimental en fonction du DFGea dans les études cliniques portant sur la DA

Études cliniques portant sur la dermatite atopique

Le traitement expérimental était interrompu lorsque

Le traitement expérimental était repris lorsque

BREEZE-AD1, BREEZE-AD2, BREEZE-AD3, BREEZE-AD4 et BREEZE-AD7

le DFGe a diminué à < 40 ml/min/1,73 m2 chez des patients qui présentaient un DFGe à l’inclusion ≥ 60 ml/min/1,73 m2

le DFGe a augmenté à ≥ 50 ml/min/1,73 m2

le DFGe a diminué à < 30 ml/min/1,73 m2 chez des patients qui présentaient un DFGe à l’inclusion ≥ 40 à < 60 ml/min/1,73 m2

le DFGe a augmenté à ≥ 40 ml/min/1,73 m2

BREEZE-AD5 et BREEZE-AD6

le DFGe a diminué à < 50 ml/min/1,73 m2

le DFGe a augmenté à ≥ 60 ml/min/1,73 m2

Abréviations : DA = dermatite atopique ; DFGe = débit de filtration glomérulaire estimé.

a Sur la base de la créatinine sérique.

Pharmacocinétique

Élimination de baricitinib par filtration glomérulaire et sécrétion active

L’élimination rénale, par filtration glomérulaire et sécrétion active, est le principal mécanisme de clairance du BARI.2

Dans une étude de pharmacologie clinique, environ 75 % de la dose administrée était éliminée dans les urines, tandis qu’environ 20 % était éliminée dans les selles. Le baricitinib était excrété principalement sous forme non-métabolisée dans les urines (69 %) et les selles (15 %).2

Exposition au baricitinib en fonction de la fonction rénale

L'exposition au BARI a été évaluée chez des patients atteints d'insuffisance rénale légère, modérée et sévère, y compris d'IRT nécessitant une hémodialyse, en comparaison avec des sujets sains à la fonction rénale normale.2

Les rapports des moyennes géométriques normalisées en fonction de la dose de l'exposition au BARI (ASC) par rapport aux sujets sains pour chacune des cohortes avec insuffisance rénale étaient de

  • 1,41 pour l'insuffisance légère

  • 2,22 pour l'insuffisance modérée

  • 4,05 pour l'insuffisance sévère

  • 3,18 pour les patients atteints d'IRT avec hémodialyse pré-dose, et

  • 2,41 pour les patients atteints d'IRT avec hémodialyse post-dose2

La demi-vie terminale moyenne par sous-groupe était de

  • 8,4 heures avec une fonction rénale normale

  • 10 heures avec une insuffisance rénale légère et

  • 19 heures avec une insuffisance rénale sévère ou une IRT.2

Ces résultats suggèrent que l'insuffisance rénale affecte significativement l'exposition au BARI, cette dernière augmentant à mesure que la fonction rénale diminue. Le BARI semble être dialysable.2

Références

1. Olumiant [Résumé des Caractéristiques du Produit]. Eli Lilly Nederland B.V., Pays-Bas.

2. Données internes. Eli Lilly and Company et/ou l’une de ses filiales.

3. Levey AS, Stevens LA, Schmid CH, et al. A new equation to estimate glomerular filtration rate. Ann Intern Med. 2009;150(9):604-612. https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2763564/

Glossaire

ASC = aire sous la courbe de concentration en fonction du temps

BARI = baricitinib

DA = dermatite atopique

DFGe = débit de filtration glomérulaire estimé

IRT = insuffisance rénale terminale

revue le : 2020 M02 11


Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Conversation en ligne Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact