Olumiant® (baricitinib)

L'ensemble des documents de référence pour Olumiant (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Combien de patients ont interrompus les études portant sur la spondylarthrite ankylosante / spondyloarthrite axiale radiographique en raison d’un événement indésirable ?

Parmi les patients qui ont reçu l’ixékizumab dans les études cliniques portant sur la spondylarthrite ankylosante / spondyloarthrite axiale radiographique, 38 (5,9 %) ont dû interrompre le traitement en raison d’un événement indésirable (EI).

Informations issues des études cliniques de phase 3

Descriptions des études cliniques

  • L’étude COAST-V (N = 341) est une étude clinique de phase 3 menée en double aveugle, contrôlée versus placebo, avec un bras de traitement actif de référence d'une durée de 16 semaines avec une période d’extension à 52 semaines, chez des patients atteints d’une  spondylarthrite ankylosante / spondyloarthrite axiale radiographique active et naïfs de bDMARD.1

  • L’étude COAST-W (N = 316) est une étude clinique de phase 3 menée en double aveugle, contrôlée versus placebo, d'une durée de 16 semaines avec une période d’extension à 52 semaines, chez des patients atteints d’une spondylarthrite ankylosante / spondyloarthrite axiale radiographique et ayant présenté une réponse insuffisante ou une intolérance à 1 ou 2 anti-TNF α.2

Differents schémas posologiques, comprenant des schémas non autorisés, sont inclus dans cette lettre. Pour connaître la posologie autorisée, veuillez consulter le Résumé des caractéristiques du produit de Taltz.3

Interruptions dans l’étude COAST-V

Les interruptions de traitement chez les patients recevant les différents traitements dans l’étude COAST-V jusqu’à la semaine 16 sont présentées dans le Tableau 1.

Tableau 1. Causes des interruptions jusqu’à la semaine 16 de l'étude COAST-V1

Cause de l'interruption, n

PBO
N
 = 87

ADA 1x/2 sem.
N
 = 90

IXE 1x/2 sem.
N
 = 83

IXE 1x/4 sem.
N
 = 81

Événement indésirable

0

1a

3b

0

Manque d’efficacité

0

0

0

1

Retrait du patient

0

1

1

2

Exclusion en raison d’une erreur d'attribution

1

0

0

0

Abréviations : ADA 1x/2 sem. = adalimumab 40 mg toutes les 2 semaines ; IXE 1x/2 sem. = ixékizumab 80 mg toutes les 2 semaines après une dose initiale de 160 mg ou 80 mg ; IXE 1x/4 sem. = ixékizumab 80 mg toutes les 4 semaines après une dose initiale de 160 mg ou 80 mg ; PBO = placebo.

a Réaction au site d’injection.

b Diarrhée infectieuse, n = 1 ; réaction au site d’injection, n = 2.

Interruptions dans l’étude COAST-W

Les interruptions de traitement chez les patients recevant les différents traitements dans l’étude COAST-W jusqu’à la semaine 16 sont présentées dans le  Tableau 2.

Tableau 2. Causes des interruptions jusqu’à la semaine 16 de l’étude COAST-W2

Cause de l'interruption, n 

PBO
N
 = 104

IXE 1x/2 sem.
N
 = 98

IXE 1x/4 sem.
N
 = 114

Événement indésirable

2

2

9

Manque d’efficacité

2

1

1

Décèsa

0

1

0

Décision du patient 

7

4

3

Décision du médecin

0

0

1

Patient perdu de vue

0

0

1

Abréviations : IXE 1x/2 sem. = ixékizumab 80 mg toutes les 2 semaines après une dose initiale de 160 mg ou 80 mg ; IXE 1x/4 sem. = ixékizumab 80 mg toutes les 4 semaines après une dose initiale de 160 mg ou 80 mg ; PBO = placebo.

a La cause du décès était le suicide. L’événement a été considéré par l’investigateur principal en aveugle comme non lié au médicament expérimental. Le patient présentait des antécédents documentés de dépression d’environ 1 an (signalée comme une dépression légère à l’entrée dans l’étude).

Les événements indésirables ayant conduit à une interruption du traitement sont listés dans le Tableau 3.

Tableau 3. Événements indésirables ayant conduit à une interruption du traitement dans l’étude COAST-W jusqu’à la semaine 162

Événement indésirable, n (%)

PBO
N
 = 104

IXE 1x/2 sem.
N
 = 98

IXE 1x/4 sem.
N
 = 114

Suicide

0

1 (1,0)

0

Réaction au site d’injection

0

1 (1,0)

0

Rash généralisé

0

1 (1,0)

0

Leucémie aiguë à promyélocytes

0

0

1 (0,9)

Anémie

0

0

1 (0,9)

Colite

0

0

1 (0,9)

Rectocolite hémorragique

0

0

1 (0,9)

Maladie de Crohn

0

0

1 (0,9)

Diverticulite

0

0

1 (0,9)a

Douleur au site d’injection

0

0

1 (0,9)

Péritonite

0

0

1 (0,9)

Splénomégalie

0

0

1 (0,9)

Occlusion

0

0

1 (0,9)

Arthrite

1 (1,0)

0

0

Vasculite

1 (1,0)

0

0

Abréviations : IXE 1x/2 sem. = ixékizumab 80 mg toutes les 2 semaines après une dose initiale de 160 mg ou 80 mg ; IXE 1x/4 sem. = ixékizumab 80 mg toutes les 4 semaines après une dose initiale de 160 mg ou 80 mg ; PBO = placebo.

a L’événement indésirable a été rapporté au cours de la période de traitement en aveugle, mais le patient n’a pas arrêté le traitement jusqu’à la période d’extension.

Analyse intégrée des études COAST-V et COAST-W

Dans une analyse intégrée des données issues des études COAST-V et COAST-W, parmi toutes les données d'exposition à l’ixékizumab dans la spondylarthrite ankylosante / spondyloarthrite axiale radiographique (N = 641 ; 749,6 patients-années d'exposiaiton (PAE)), 38 patients (5,9 % ; taux d'incidence (IR) = 5,1 pour 100 PA) ont interrompu l’étude en raison d’un événement indésirable (EI) au 20 septembre 2018 (voir le Tableau 4).4

Une interruption était due à un suicide chez un patient présentant des antécédents documentés depuis au moins 1 an de dépression, signalée comme légère à l’entrée dans l’étude. L’investigateur principal en aveugle a jugé que l’événement n’était pas lié au traitement expérimental.2

Tableau 4. Interruptions dues à un événement indésirable dans les études cliniques COAST-V et COAST-W4,5

Classe de système d’organes

Fréquence
N
 = 641 (749,6 PA)

Infections et infestations, n (%)a

8 (1,2)

Affections gastro-intestinales, n (%)b

8 (1,2)

Troubles généraux et anomalies au site d’administration, n (%)c

5 (0,8)

Affections musculo-squelettiques et du tissu conjonctif, n (%)d

4 (0,6)

Affections de la peau et du tissu sous-cutané, n (%)e

4 (0,6)

Tumeurs bénignes, malignes et non précisées, n (%)f

3 (0,5)

Affections hématologiques et du système lymphatique, n (%)g

2 (0,3)

Affections oculaires, n (%)h

2 (0,3)

Lésions, intoxications et complications d’interventions, n (%)i

1 (0,2)

Affections psychiatriques, n (%)j

1 (0,2)

Total, n (%)

38 (5,9 %)

a Inclut 1 cas de cellulite, 1 cas de conjonctivite, 1 cas de diarrhée infectieuse, 1 cas de diverticulite, 1 cas d’eczéma infecté, 1 cas de candidose œsophagienne, 1 cas de péritonite et 1 cas de rash pustuleux.

b Inclut 2 cas de rectocolite hémorragique et 2 cas de maladie de Crohn et 1 cas de douleur abdominale, 1 cas de colite, 1 cas de rectite ulcéreuse et 1 cas d'occlusion.

c Inclut 4 cas de réaction au site d’injection et 1 cas de douleur au site d’injection.

d Inclut 1 cas de spondylarthrite ankylosante, 1 cas de spondylarthrite axiale, 1 cas de dorsalgie et 1 cas d’arthrose.

e Inclut 1 cas d’alopécie, 1 cas de dermite allergique, 1 cas de pemphigus et 1 cas de rash généralisé.

f Inclut 1 cas de cancer ovarien, 1 cas de leucémie aiguë à promyélocytes et 1 cas de cancer de la vessie.

g Inclut 1 cas d’anémie et 1 cas de splénomégalie.

h Iridocyclite.

i Fracture vertébrale cervicale.

j Suicide.

References

1. van der Heijde D, Cheng-Chung Wei J, Dougados M, et al; COAST-V Study Group. Ixekizumab, an interleukin-17A antagonist in the treatment of ankylosing spondylitis or radiographic axial spondyloarthritis in patients previously untreated with biological disease-modifying anti-rheumatic drugs (COAST-V): 16 week results of a phase 3 randomised, double-blind, active-controlled and placebo-controlled trial. Lancet. 2018;392(10163):2441-2451. http://dx.doi.org/10.1016/s0140-6736(18)31946-9

2. Deodhar A, Poddubnyy D, Pacheco-Tena C, et al; COAST-W Study Group. Efficacy and safety of ixekizumab in the treatment of radiographic axial spondyloarthritis: sixteen-week results from a phase III randomized, double-blind, placebo-controlled trial in patients with prior inadequate response to or intolerance of tumor necrosis factor inhibitors. Arthritis Rheumatol. 2019;71(4):599-611. http://dx.doi.org/10.1002/art.40753

3. Taltz [Résumé des Caractéristiques du Produit]. Eli Lilly Nederland B.V., Pays-Bas.

4. Marzo-Ortega H, Mysler E, Tomita T, et al. Long-term safety of ixekizumab in patients with radiographic axial spondyloarthritis/ankylosing spondylitis: an integrated safety analysis of COAST-V and COAST-W [abstract]. Ann Rheum Dis. 2019;78(suppl 2):A885. http://scientific.sparx-ip.net/archiveeular/?c=a&searchfor=ixekizumab&view=2&item=2019FRI0400

5. Données internes. Eli Lilly and Company et/ou l’une de ses filiales.

Glossaire

EI = événement indésirable

bDMARD = bDMARD = biologic disease-modifying antirheumatic drug (médicament antirhumatismal modificateur de la maladie biologique)

PA = patients-années

1x/2 sem. = toutes les 2 semaines

1x/4 sem. = toutes les 4 semaines

TNF = facteur de nécrose tumorale

revue le : 2019 M06 27


Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Conversation en ligne

Service actuellement indisponible

Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact