Baqsimi® (glucagon)

L'ensemble des documents de référence pour Baqsimi (le résumé des caractéristiques du produit (RCP), la notice, l’ensemble des avis de transparence et, le cas échéant, les manuels d'utilisation ou la Fiche d’information thérapeutique) est disponible et consultable en ligne

Ces éléments d’information sont fournis en réponse à votre question d’information médicale et peuvent contenir des données ne faisant pas partie des indications validées dans nos autorisations de mise sur le marché. Pour une information complète, se reporter au Résumé des Caractéristiques du Produit.

Baqsimi® (glucagon en poudre nasale): interactions médicamenteuses

Il convient de faire preuve de prudence en cas d’administration du glucagon en poudre nasale à des patients prenant des bêtabloquants, de l’indométacine ou de la warfarine.

Résumé

Aucune étude d’interaction n’a été réalisée.1

Les participants qui prenaient quotidiennement des bêta-bloquants systémiques, de l’indométacine, de la warfarine ou des médicaments anticholinergiques étaient exclus des études pivots menées chez l’adulte.2

Interactions médicamenteuses du glucagon

Bêta-bloquants

Les patients prenant des bêta-bloquants peuvent présenter une majoration du pouls et de la pression artérielle ; cette augmentation sera transitoire en raison de la demi-vie courte du glucagon.1

Le traitement par glucagon produit une libération de catécholamines des glandes surrénales, et l’administration concomitante avec des bêta-bloquants peut conduire à une stimulation alpha‑adrénergique contraire, et en conséquence à une majoration de la pression artérielle. 1

Une revue a évalué les effets hémodynamiques du glucagon injectable dans 24 études menées chez l’homme.3 

Les études évaluées présentaient certaines limites, car elles 

  • n’étaient pas randomisées ;

  • n’étaient pas réalisées en aveugle ;

  • ne comprenaient pas de groupe témoin ; 

  • étaient principalement menées auprès de patients présentant des pathologies cardiovasculaires préexistantes.3

Dans cette revue, il a été déterminé que si des effets du glucagon sur la PA ont été observés, ils étaient immédiats et de courte durée, avec un effet maximal à 2 à 5 minutes et une durée inférieure à 25 minutes.3

Des variations de la pression artérielle en réponse à un bolus de glucagon ont été rapportées dans 18 études. Dans 11 études, la majoration moyenne de la pression artérielle observée après l’administration d’un bolus de glucagon atteignait 5 à 18 %. D’autres études ont rapporté l’absence d’effets sur la PA après un bolus de glucagon.3

Indométacine

Lorsqu’il est associé à l’indométacine, le glucagon est susceptible de perdre sa faculté à augmenter la glycémie, ou peut même induire une hypoglycémie.1

Le mécanisme de cette interaction entre le glucagon et l’indométacine n’est pas bien compris.1

L’indométacine est un inhibiteur de la synthèse des prostaglandines et il a été démontré qu’elle potentialise la sécrétion d’insuline stimulée par le glucose. En outre, l’indométacine est susceptible d’atténuer la réponse glycémique au glucagon.4

Warfarine

Le glucagon peut augmenter l’effet anticoagulant de la warfarine.1

Vingt-quatre patients sous traitement par warfarine ont été traités pour une insuffisance myocardique contractile avec des doses quotidiennes de 2 à 96 mg de glucagon. Huit patients dont le traitement par glucagon a duré au moins 3 jours avec des doses totales de glucagon de 62 à 362 mg ont présenté une exagération des effets hypoprothrombinémiques de la warfarine. Les mécanismes possibles sont les suivants :

  • augmentation de l’affinité de la warfarine pour ses sites récepteurs, ou

  • action synergique des fortes doses de glucagon avec l’anticoagulant réduisant la synthèse hépatique des facteurs de coagulation dépendants de la vitamine K.5

Chez les patients qui ne prennent pas de warfarine, le glucagon ne prolonge pas significativement le temps de prothrombine.5

Références

1. Baqsimi [résumé des caractéristiques du produit]. Eli Lilly Nederland B.V., The Netherlands.

2. Données Internes. Eli Lilly and Company et/ou l’une de ses filiales

3. Petersen KM, Bogevig S, Holst JJ, et al. Hemodynamic effects of glucagon: a literature review. J Clin Endocrinol Metab. 2018;103(5):1804-1812. http://dx.doi.org/10.1210/jc.2018-00050

4. Miller JD, Ganguli S, Sperling MA. Prostaglandin synthesis inhibitors impair hepatic glucose production in response to glucagon and epinephrine stimulation. Diabetes. 1983;32(5):439-444. https://doi.org/10.2337/diab.32.5.439

5. Koch-Weser J. Potentiation by glucagon of the hypoprothrombinemic action of warfarin. Ann Intern Med. 1970;72(3):331-335. https://doi.org/10.7326/0003-4819-72-3-331

Glossaire

PA = pression arterielle

GN = glucagon nasal (glucagon en poudre nasale)

revue le : 2019 M08 30


Contacter Lilly

Par téléphone ou email

Le service d'Information Médicale Lilly France répond à vos questions concernant l'ensemble des médicaments Lilly et leur environnement.

Ou

Conversation en ligne Notre équipe d’Information Médicale répond à vos questions en direct. Service disponible du lundi au vendredi, de 9h à 17h (sauf jours fériés).

Formulaire de contact